WTCR: Rendez-vous estival en Slovaquie !

© DR

Alors que la finale de la Coupe du monde de la FIFA approche, le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO aborde sa seconde moitié de saison alors que le Slovakia Racing sera le théâtre des hostilités du 13 au 15 juillet. 

 

Piste présentant un peu de tout en termes de virages, le circuit situé près de Bratislava a accueilli le FIA WTCC à cinq reprises entre 2012 et 2016, et a toujours constitué un tracé réputé, Gabriele Tarquini le décrivant comme « l’un des meilleurs circuits en Europe ».

Appelée il y a à peine deux mois pour remplacer l’Argentine au calendrier du WTCR OSCARO, la WTCR Race of Slovakia présentera deux championnats de la FIA ensemble puisque le FIA European Truck Racing Championship partagera l’affiche pour un week-end excitant et varié pour les amateurs de sport mécanique.

Tout en ouvrant le prochain chapitre d’une bataille pour le titre aussi serrée qu’indécise, la WTCR Race of Slovakia accueillera un héros local, récent vainqueur en course, Mato Homola, qui est devenu le neuvième pilote différent à décrocher une victoire en WTCR OSCARO lors de son triomphe dans les rues de Vila Real au Portugal le mois dernier.

« Cette course est une grande nouvelle pour moi, et je suis très excité », a déclaré le Slovaque Homola, qui pilote une Peugeot 308 TCR pour le compte du DG Sport Compétition. « Il s’agit de ma course à domicile et, comparé à l’Argentine où nous devions courir, elle se trouve à 20 km de chez moi, et pas à des milliers de kilomètres. C’est donc parfait et c’est aussi génial pour la Slovaquie et le sport automobile slovaque. Le Slovakia Ring offre de belles courses agréables à suivre, avec traditionnellement beaucoup de dépassements et beaucoup de fans dans les tribunes. »

Après avoir battu Yvan Muller pour la victoire à Vila Real, les attentes sur les épaules de Homola en vue de sa course à domicile ont considérablement grandi. « Il y aura de la pression car je veux un bon résultat mais cela fait partie du jeu, cela fait partie du sport automobile, et j’aime ça », a poursuivi le pilote de 23 ans. « S’il n’y avait pas de pression, il n’y aurait pas de chance de victoire, et je ne voudrais pas être comme cela. »

Tout comme Muller, Tarquini est un ancien vainqueur sur le Slovakia Ring, le pilote italien ayant remporté la course inaugurale en Slovaquie en 2012 avant de s’imposer une nouvelle fois sur cette même piste un an plus tard. Ayant remporté trois courses sur les six premières manches de la saison, Tarquini a signé son retour aux affaires avec un podium à Vila Real, le pilote du BRC Racing Team n’ayant pu marquer le moindre point entretemps en Allemagne et aux Pays-Bas.

« J’aime la piste car chaque virage est différent », a indiqué Tarquini, qui s’est remis de la fièvre qui l’avait affecté durant le week-end de la WTCR Race of Portugal. « Nous étions compétitifs à Vila Real et j’espère qu’en Slovaquie nous pourrons nous battre pour les cinq premières places, mais cela ne sera pas facile pour nous. »

Les trois courses sur le Slovakia Ring décideront de qui décrochera également le trophée TAG Heuer Most Valuable Driver (MVD) décerné au pilote ayant marqué le plus de points sur le week-end de la WTCR Race of Slovakia. Le TAG Heuer Best Lap Trophy et le DHL Pole Position Award seront également attribués.

Opération WTCR Race of Slovakia pour le Sébastien Loeb Racing après le ‘cauchemar’ du Portugal
Le Sébastien Loeb aura du pain sur la planche lors des prochains jours car l’équipe va recevoir deux nouvelles Volkswagen Golf GTI TCR qu’elle doit préparer pour les prochaines manches du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO.

La flotte originale de l’équipe a été détruite lorsque les pilotes Mehdi Bennani et Rob Huff se sont percutés dans leur bataille pour la première place lors de la WTCR Race of Portugal le mois dernier, se crashant lourdement et entraînant un carambolage monstre à Vila Real.

Dominique Heintz, directeur du SLR, a expliqué : « Le week-end a débuté de belle manière et nous avions de gros espoirs après l’excellent travail effectué par l’équipe lors des essais libres et des qualifications. Malheureusement, cela a rapidement tourné au cauchemar. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire cela. Mais la chose principale est que nos deux pilotes, Rob et Mehdi, sont ok. Le temps passé à attendre de savoir comment ils allaient a semblé interminable. Mes pensées vont vers eux et j’espère qu’ils vont vite récupérer.

« Nous avons raté un week-end dans lequel nous aurions pu décrocher un super résultat, mais maintenant toute l’équipe est motivée pour aborder l’épreuve de Slovaquie. Nous allons mettre les bouchées doubles lors des prochains jours qui nous séparent de cette course. Il est extrêmement rare d’avoir deux voitures détruites lors de la même course. Maintenant, nous n’avons pas d’autres choix que de travailler dur pour présenter deux voitures qui vont atteindre nos standards de qualités et de revenir à notre niveau en Slovaquie. »

Fulin et Studenic en Wildcard sur la WTCR Race of Slovakia
Les pilotes locaux Petr Ful

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*