Pikes Peak: V.Ickx et R.Dumas pour défendre VW

La magnifique I.D. R VW de Romain Dumas

La Course de côte de Pikes Peak, c’est l’un des monuments du sport automobile international. Son décor montagneux et quasiment lunaire au sommet, son parcours long de presque 20 km et comprenant 156 virages, son arrivée à 4.300 mètres d’altitude, l’absence de rails de sécurité alors que certains ravins font plusieurs centaines de mètres de profondeur…

Autant de caractéristiques qui font de cette ‘course vers les nuages’ un mythe dépassant largement les frontières des Etats-Unis !

Ce n’est pas par hasard si différents constructeurs ont, durant les dernières décennies, fait de la Course de côte de Pikes Peak l’un de leurs objectifs sportifs. Et pour cette 96ème édition, qui aura lieu ce dimanche 24 juin, on devrait beaucoup parler de Volkswagen ! Parmi les 61 voitures engagées, il y aura bien sûr la I.D. R Pikes Peak de Romain Dumas, mais aussi la Gillet Vertigo de Vanina Ickx, propulsée par un moteur 2 litres TFSI développant 380 chevaux.

Galanterie oblige, débutons la présentation par le projet belge Pike’X Peak ! Le constructeur namurois Tony Gillet voulait marquer le coup pour le 25ème anniversaire de sa Vertigo. Il a donc sorti de se retraite sportive l’une de ses anciennes pilotes en GT, Vanina Ickx, et s’est lancé dans ce projet un peu fou de participer à la célèbre course de côte du Colorado. Pour ce faire, il a donc placé un moteur VW dans les entrailles de la belle. Après avoir appris le parcours sur un simulateur, Vanina Ickx a pu le découvrir « en vrai » lors de différentes séances d’entrainement cette semaine. Attention toutefois : les essais se font sur certaines parties du parcours seulement, et non pas sur les 19,9 km en entier ! Si on peut compter sur l’instinct de compétition de l’ex-pilote de DTM, l’objectif sera avant tout de rejoindre l’arrivée… et si possible en ordre utile.

Pour Volkswagen Motorsport, les ambitions seront différentes. Avec sa magnifique I.D. R Pikes Peak, le constructeur de Wolfsburg veut battre le record d’une voiture 100% électrique. Pour ce faire, il a fait appel à Romain Dumas, dont le palmarès est l’un des plus impressionnants du sport automobile moderne. Champion du Monde d’Endurance, double vainqueur des 24H du Mans et des Total 24H de Spa, quadruple lauréat des 24H du Nürburgring, auteur de quelques belles performances en rallye ou sur le Dakar, le Français compte aussi trois succès à la Course de côte de Pikes Peak.

Le prototype développé par Volkswagen Motorsport est un bolide de quatre roues motrices (un moteur électrique agissant sur le train avant, l’autre sur le train arrière) qui développe une puissance de 500 kW, soit l’équivalent de 680 chevaux. L’actuel record pour une voiture électrique est de 8’57 »118 et c’est celui-là que Romain Dumas espère battre, le record absolu de cette course ayant été établi par Sébastien Loeb en 8’13 »878. Mais le pilote et toute l’équipe Volkswagen Motorsport, dirigée par le Belge Sven Smeets, savent que la Course de côte de Pikes Peak ne tolère pas la moindre erreur. Les concurrents ont en effet… un seul essai en course ! Une erreur de pilotage, un problème technique, et ce sont des mois et des mois de travail qui sont réduits à néant… La « course vers les nuages » exige la plus grande humilité. Il n’y a que comme cela que l’on peut atteindre les sommets à Pikes Peak !

Communiqué Belgian VW Club,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*