Le Mans: Performances non récompensées pour les Ligier JS P217

© DPPI

Alors que la Ligier JS P217 a clairement démontré lors de cette 86ème édition des 24 Heures du Mans qu’elle était de retour dans la course au podium, divers incidents sont venus entraver le plan de marche des équipes. La Ligier JS P217 doit se contenter d’une place dans le top 5 LM P2 grâce à la remontée de la #32 de United Autosports. Dans le top 3 LM P2 pendant près des 2/3 de la course, la #23 de Panis Barthez Compétition termine finalement à la 11ème place suite à un problème mécanique.

 

Après une Journée Test et des essais très concluants, la Ligier JS P217 a confirmé en course un rythme lui permettant de se battre parmi les meilleurs dans la catégorie LM P2. La Ligier JS P217 #23 de Panis Barthez Compétition campait solidement à la 2ème place après 19 heures de course, et la Ligier JS P217 #22 de United Autosports était en 5ème position. En quelques minutes, les performances des deux équipes ont été réduites à néant.

Après une très belle course de ses trois pilotes et de l’équipe Panis Barthez Compétition, la Ligier JS P217 #23 a dû rentrer au box pour n’en ressortir que 1h15 plus tard. L’équipe a réussi à changer l’embrayage au plus vite. Cet incident l’a cependant empêchée de rester dans la course au podium. Elle a franchi la ligne d’arrivée en 11ème position de la catégorie.

Alors qu’elle affichait un rythme très soutenu pour reprendre de précieuses secondes, la Ligier JS P217 #22 de United Autosports a été victime au Karting d’une violente sortie de piste. Son pilote s’en est heureusement extrait indemne. La deuxième voiture de l’équipe anglo-américaine a également connu une course animée, notamment avec une sortie de piste dans la soirée nécessitant le changement du nez de la voiture. Remontée en 4ème position des LM P2 et en lice pour le podium, la #32 a été ralentie par une crevaison à une heure de l’arrivée. Elle a finalement terminé 5ème.

Plus tôt dans la course, vers 4h30, une première déception était venue de la Ligier JS P217 #34 du Jackie Chan DC Racing jusqu’alors en sixième position. Victime d’une casse moteur, elle a été contrainte à l’abandon. La voiture sœur #33, emmenée par un équipage de jeunes gentlemen drivers, a bouclé les 24 heures de la course à une très honorable 10ème place dans la catégorie.

En fin de matinée, après une course animée et bien menée, Algarve Pro Racing a annoncé que l’aventure se terminait pour la Ligier JS P217 #25 en raison d’un problème de boite de vitesses.

Auteur d’une course régulière et sans encombre avec la Ligier JS P217 #44, Eurasia Motorsport a été également contrainte à l’abandon suite à des problèmes de boite de vitesses à quelques minutes de l’arrivée.

Larbre Compétition disputait ce weekend sa 25ème participation aux 24 Heures du Mans, la deuxième en catégorie LM P2. L’équipe a réalisé une belle course qui lui a permis d’engranger de l’expérience dans la catégorie avant de poursuivre sa saison en Championnat du Monde d’Endurance. En ralliant l’arrivée, l’équipe a rempli les objectifs qu’elle s’était fixée avec ses pilotes dont deux découvraient l’épreuve.

Jacques Nicolet, Président de Onroak Automotive : « Pour Onroak Automotive, cette 86ème édition des 24 Heures du Mans, peut-être plus qu’une autre, nous aura malmenée. Le week-end avait pourtant bien commencé avec un doublé de Ligier JS P3 à la première course de Road to Le Mans et une deuxième place à la seconde épreuve. En LM P2, si la JS P217 est revenue dans la course à la victoire, et si ses performances étaient au rendez-vous, nos équipes ont manqué de réussite et même joué de malchance. Je tiens à saluer leur travail et leur professionnalisme ainsi que la performance des pilotes. Le point fort de la course a été la très belle performance de la Ligier JS P217 #23 de Panis Barthez Compétition qui a occupé la deuxième place des LM P2 jusqu’à la 20ème heure de course, mais n’a malheureusement pas été récompensée. Les performances affichées avec le nouveau kit aérodynamique ont démontré que la Ligier JS P217 est en mesure de se battre pour la victoire en LM P2 aux 24 Heures du Mans. »

Anne Bernard,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*