24 Heures du Mans: Le résumé à 1 heure

© ACO

Les concurrents des 24 Heures du Mans sont maintenant entrés au cœur de la nuit. Mais la fatigue n’a pour le moment pas rebattu les cartes, les classements n’ayant que peu évolué.

Toyota vit pour le moment des 24 Heures du Mans sans surprise. Les deux voitures hybrides tournent comme des horloges et accumulent désormais une avance confortable sur les Rebellion, dont la première pointe à 4 tours de la voiture de tête.

Le stop-and-go imposé à la TS050 Hybrid #8 pour vitesse excessive dans les stands n’a pas été de nature à bouleverser l’ordre établi.

Statu quo également du côté des LMP2 avec l’Oreca 07 #26 de G-Drive Racing solidement installée en tête de la catégorie, suivie de l’armada des équipes françaises.

En LMGTE Pro, on lutte pour la deuxième place. La BMW M8 #81 menée par Philipp Eng a un temps menacé la Porsche #91 conduite par Frédéric Makowiecki, avant de la laisser prendre le large soudainement. Manifestement victime d’un problème mécanique, la BMW M8 a été rentrée dans son stand par les mécaniciens. Après l’intervention, elle a repris la piste en 12ème position. Une situation dont a profité la Ford GT #68 de Chip Ganassi Team USA en récupérant la troisième place.

Les choses ont évolué en LMGTE Am grâce à Julien Andlauer (Dempsey – Proton Racing) qui a pris le meilleur sur Cooper Macneil (JMW Motorsport), redonnant la première place à la Porsche 911 RSR #77 aux dépens de la Ferrari 488 GTE #84.

Le top 3 par catégorie à 1 heure
LMP1
1. Toyota Gazoo Racing #7
2. Toyota Gazoo Racing #8
3. Rebellion Racing #3

LMP2
1. G-Drive Racing #26
2. Signatech Alpine Matmut #36
3. Panis-Barthez Compétition #23

LMGTE Pro
1. Porsche GT Team #92
2. Porsche GT Team #91
3. Ford Chip Ganassi Team USA #68

LMGTE Am
1. Dempsey – Proton Racing #77
2. JMW Motorsport #84
3. Dempsey – Proton Racing #88

Mathieu Chevalier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*