24 Heures du Mans: La 86ème édition est partie !

© ACO

Les 60 concurrents de la 86ème édition des 24 Heures du Mans viennent de se lancer à l’assaut de la plus célèbre des courses d’endurance. Favoris ou outsiders, professionnels ou amateurs, prototypes ou GT, tous rêvent de triompher dans la Sarthe.

Une semaine après avoir remporté son 11ème tournoi de Roland Garros, Rafael Nadal a abaissé le drapeau tricolore pour donner le départ des 24 Heures du Mans 2018.

Une édition qui s’annonce exceptionnelle par la richesse de son plateau : 10 LMP1, 20 LMP2, 17 LM GTE Pro et 13 LMGTE Am tenteront de s’imposer dans la Sarthe.

Toutes les catégories méritent l’attention des spectateurs, les enjeux étant plus élevés que jamais. En LMP1, Toyota rêve de décrocher sa première victoire en terre mancelle et compte sur la technologie hybride et un casting de choix côté pilotes puisque Fernando Alonso, double champion du monde de F1 fait partie des équipages. Un objectif de victoire que les huit LMP1 non-hybrides comptent bien contrarier. En LMGTE Pro, le retour de BMW porte à six constructeurs les prétendants à la victoire. La lutte devrait y être acharnée, les pilotes œuvrant cette année en LMGTE Pro étant pour la plupart des fines lames de l’endurance. Les 24 Heures du Mans ne seraient pas complètes sans les LMGTE Am, spécificité historique de l’épreuve, qui permet à des pilotes non professionnels de vivre la magie du Mans.

Fidèle à sa réputation, la classique mancelle réservera à coup sûr son lot de surprises et de rebondissements. S’il y a des favoris au départ, impossible de savoir qui passera la ligne d’arrivée en tête dimanche à 15 heures. Une chose est sûre, ceux qui auront réussi à finir la course pourront dire qu’ils ont triomphé du Mans. Un exploit en soi…

 Mathieu Chevalier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*