FFSA: 24 Heures du Mans, c’est parti !

© DR

Alors que le départ des 24 Heures du Mans sera donné ce samedi, les qualifications organisées hier ont d’ores et déjà lancé les hostilités. Nombreux sont les pilotes tricolores présents au départ et rêvant d’un succès de prestige sur le circuit sarthois.

 

Soixante équipages seront, ce samedi, au départ de la légendaire course des 24 Heures du Mans, manche française du Championnat du Monde d’Endurance. Pour sa 86e édition, le deuxième rendez-vous du WEC 2018 sera très convoité par les 180 pilotes engagés, aspirant tous à inscrire ce mythique événement à leur palmarès. Au premier rang de ces pilotes figurent notamment les 34 Français, avides de briller à domicile et de faire résonner la Marseillaise sur le podium ce dimanche, dont nombreux sont issus du centre de formation fédérale, la FFSA Academy*, justement implanté à côté du fameux circuit des 24 Heures du Mans.

Si Toyota est le seul constructeur officiel présent dans la Sarthe, quatre pilotes tricolores sont engagés dans la catégorie reine (LMP1) et seront à la lutte pour une place sur le podium final. Le jeune Thomas Laurent, deuxième des 24 Heures du Mans l’an passé (au volant d’une LMP2), fera équipe avec Mathias Beche et Gustavo Mene au sein du Team Rebellion Racing et rêvera de confirmer ses bonnes dispositions à l’échelon supérieure. Tout aussi jeune, Léo Roussel participera pour sa part à ses troisièmes 24 Heures en compagnie de Michael Simpson et Charles Robertson sous les couleurs du Team CEFC TRSM Racing. Enfin, si Tom Dillmann découvrira l’événement manceau avec le Team BYKOLLES RACING, le très expérimenté et polyvalent Stéphane Sarrazin, déjà cinq fois sur le podium des 24 Heures du Mans, sera quant à lui une nouvelle fois au rendez-vous avec le Team russe SMP Racing.

Au sein des catégories inférieures, une trentaine de pilotes tricolores tenteront de tirer leur épingle du jeu. En LMP2, Jean-Éric Vergne, actuel leader du Championnat de Formula E, sera notamment opposé à Loïc Duval, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière, vainqueur au Mans en 2015 et 2016 dans la même catégorie. Tous issus de la FFSA Academy, Norman Nato, Paul-Loup Chatin ou encore Andrea Pizzitola, défendront eux aussi les chances françaises en LMP2. Au sein de la catégorie LM GTE Pro, de beaux duels tricolores sont à prévoir avec, par exemple, Romain Dumas, vainqueur de l’épreuve en 2016, confronté à Sébastien Bourdais (trois fois deuxième au Mans) et Olivier Pla notamment. La catégorie LM GTE Am sera quant à elle représentée par Julien Andlauer et Erik Maris au volant tous les deux d’une Porsche 911 RSR.

Alors que les qualifications continueront aujourd’hui et demain et que le départ de la course sera donné samedi à 15h, souhaitons aux pilotes bleu-blanc-rouge de performer et connaître l’immense bonheur procuré par un succès à domicile.

*Stéphane Sarrazin (1994), Romain Dumas (1995), Sébastien Bourdais (1995), Olivier Pla (2000), Loïc Duval (2002), Kévin Estre (2006), Jean-Eric Vergne (2007), Franck Matelli (2009), Norman Nato (2010), Paul-Loup Chatin (2010) Matthieu Vaxivière (2011), Andrea Pizzitola (2011),  Enzo Guibbert (2012), Julien Andlauer (2015) et Thomas Laurent (2015)
En savoir plus

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*