24 Heures du Mans: A quelques heures de la Journée Test

© ACO

Les 60 concurrents de la 86e édition des 24 Heures du Mans entreront en piste demain à partir de 9 heures. Certaines équipes dévoilent leur programme d’essais tandis que d’autres s’entraînent aux ravitaillements. Voici quelques brèves depuis le circuit des 24 Heures du Mans.

 

L’exploitation des pneumatiques au programme de Signatech Alpine Matmut
L’équipe Signatech Alpine Matmut va mettre à profit la Journée Test pour travailler sur le développement et l’exploitation de ses pneumatiques Dunlop. Philippe Sinault, directeur sportif de l’équipe française, en dit plus sur le programme de son équipe : « Dimanche, nous demanderons aux pilotes de prendre confiance et de se réhabituer aux sensations procurées par une voiture faiblement chargée en aérodynamique. Nous utiliserons des réglages tirés des enseignements de la saison passée et nous nous concentrerons comme toujours sur l’exploitation des pneumatiques. La piste sera encore très ‘verte’ et il ne faudra pas tomber dans le piège de vouloir établir un chrono de référence à tout prix. La vraie confrontation commencera dans dix jours, lors des qualifications. » Rappelons que l’Alpine A470 – Gibson #36 sera pilotée par Nicolas Lapierre, Andre Negrao et Pierre Thiriet.

Grosse journée de travail en pespective pour Idec Sport
L’équipe française Idec Sport engage une Oreca 07-Gibson pour la 86ème édition des 24 Heures du Mans. Celle-ci sera pilotée par Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas. Pour l’équipe, la Journée Test sera une véritable entrée en matière. « On va d’abord dégrossir le travail de réglage pour avoir un bon équilibre. C’est un circuit qu’il faut respecter, avec des vitesses très élevées et des virages rapides qui demandent à avoir une auto bien équilibrée. Dans un deuxième temps, on travaillera le confort, qui est un élément important pour nos pilotes sur une course d’endurance de vingt-quatre heures. Et pour finir nous travaillerons sur les pneumatiques car c’est un circuit très exigeant et une bonne gestion des pneus peut changer la donne. Si on réduit les arrêts au stand, c’est bon pour la course », explique Nicolas Minassian, directeur sportif d’Idec Sport.

Week-end chargé pour certains pilotes du WeatherTech SportsCar Championship
Plusieurs pilotes vont participer, ce samedi, à la cinquième manche du championnat américain WeatherTech SportsCar Championship qui se déroule à Detroit et à la Journée Test des 24 Heures du Mans, demain. Parmi ces pilotes, citons Pipo Derani (auteur de la pole position au volant de la Nissan DPi #22) qui pilotera la Ferrari #52 de l’équipe AF Corse, Juan Pablo Montoya (Ligier JS P217 – Gibson #32), Harry Tincknell (Ford GT #67), Ben Keating et Jeroen Bleekemolen (Ferrari #85). Ils prendront un avion, cette nuit, direction Le Mans. Le décalage horaire aura-t-il une incidence sur leurs performances ?

Entraînement aux ravitaillements intensifs pour BMW
Depuis jeudi, l’équipe BMW MTEK multiplie les sessions d’entraînement aux ravitaillements. Le bruit des pistolets pneumatiques a donc retenti à plusieurs reprises et les mécaniciens de l’équipe allemande ont même simulé des changements de disques de freins avant. Une opération qui nécessite 1 minute et 30 secondes selon notre chronomètre. Pour changer les quatre pneumatiques et remplir le réservoir de carburant de la BMW M8 GTE, il faut environ 37 secondes.

Mickael Choplin,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*