WTCR Zandvoort: Plus de 110.000 spectateurs dans l’arène

© DR

Jean-Karl Vernay a conclu un week-end mémorable en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO avec une victoire dans la troisième des trois courses à Zandvoort où 110’000 fans – et la star de Formule 1 néerlandaise Max Verstappen -, assistaient à l’épreuve.

L’équipe Audi Sport Leopard Lukoil Team a été contrainte de changer de moteur sur la voiture de Vernay après que le pilote français a terminé cinquième de la course 1 dimanche.

Mais Vernay, qui a été pénalisé en s’élançant de la course 2 de la voie des stands, a récompensé le travail de son équipe en allant décrocher la Pole Position DHL pour la course 3 le lundi matin, puis a converti sa position de tête au départ en victoire plus tard dans la journée.

Après que Yann Ehrlacher a remporté les lauriers lors de la course 1 de la WTCR Race of Netherlands, c’était au tour de son compatriote Aurélien Comte d’être sous les feux des projecteurs avec une première victoire dans la course 2 pour devenir le huitième vainqueur de 2018.

Comte, au volant d’une Peugeot 308 TCR du DG Sport Competition, a terminé deuxième de la course 1 devant Rob Huff et Gordon Shedden mais a fait une place de mieux dans la course 2 en battant la Honda Civic Type R de James Thompson au départ lors de la manche disputée avec la grille inversée. Cela faisait donc cinq constructeurs différents via leur département compétition client à s’être imposés depuis le début de la saison en WTCR OSCARO. Ehrlacher terminait deuxième après s’être vu céder la place par son équipier du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport James Thompson, pour l’aider dans sa quête pour le titre.

Huff était de retour sur le podium lors de la course 3, amenant sa Volkswagen Golf GTI TCR du Sébastien Loeb Racing à la deuxième place devant Frédéric Vervisch, bien revenu après des problèmes de transmission pour décrocher la troisième place pour l’Audi Sport Team Comtoyou.

Ehrlacher, le lauréat du TAG Heuer Most Valuable Driver de l’épreuve, et du TAG Heuer Best Lap Trophy pour son tour rapide dans la course 1, mène désormais au classement du championnat pour neuf points sur Yvan Muller, son oncle et le pilote le plus titré de l’histoire du supertourisme. Mais alors que Ehrlacher fêtait son succès, Muller connaissait un week-end à oublier, sa Hyundai i30 N TCR se montrant incapable de retrouver ses performances de début de saison en raison de la Balance de Performance. L’équipe YMR de Muller a également dû faire face à une lourde réparation pour permettre au pilote vétéran d’être à nouveau en piste pour la course 2, après qu’il soit sorti de la route après qu’il soit sorti violemment suite à un accrochage avec Norbert Michelisz.

Le pilote régulier du WTCR Tom Coronel a connu pour meilleur résultat une septième place dans la course 1 alors que Pepe Oriola décrochait la quatrième place devant Mehdi Bennani. Esteban Guerrieri bataillait pour chercher la quatrième place dans la course 3, avec Shedden en cinquième position. Le pilote wildcard Prince Bernhard van Oranje a terminé les trois courses.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*