TTE Ledenon: La folle remonée de Renaud Malinconi

Renaud Malinconi à Lédenon

L’Albigeois Renaud Malinconi, Vice-Champion D’Europe 2016 & 2017 participait le week-end dernier sur le circuit de Ledenon (30), à la deuxième manche du championnat national Trophée Tourisme Endurance (TTE).

Associé pour l’occasion à un autre pensionnaire du Circuit d’Albi – Marc Lambec – sur la Seat Leon TCR, l’Albigeois avait à coeur de faire un bon résultat pour effacer celui mitigé de la course d’ouverture au Vigeant il y a un mois.

 

Malgré un nombre important de voitures en piste (50) pour les essais libre, les chronos sont très encourageants et laissent entrevoir la possibilité d’un retour au sommet pour le duo d’Albigeois.

Malheureusement la qualification ne se passera pas comme prévue, la SEAT TCR n’y prenant pas part à cause d’une panne électrique empêchant la voiture de démarrer. Il faudra toute la soirée pour identifier la panne et permettre à la voiture de s’ébrouer à nouveau.

C’est donc en 44ème et dernière position que l’équipage de la #81 prendra part aux 4 heures de Ledenon. La stratégie préparée par le team LR Performance By Kworx est bonne ce qui permet à Renaud et Marc de pointer à la 13ème place au bout de la première heure au terme d’un véritable sprint ! La suite de la course sera méthodique et prudente bien qu’un safety car soit venu perturber le plan de marche de l ‘équipe et fait perdre 1 minute 30 au duo. Il reste alors 30 minutes de course quand Renaud Malinconi passe le relais à Marc Lambec mais le team manager relâche le pilote 2 secondes de trop tôt. Celui-ci sera pénalisé d’un stop and and go faisant perdre à nouveau 40 secondes sur la tête de course. C’est donc en 4ème position et à seulement 16 secondes de la troisième place que la Seat #81 franchira la ligne d’arrivée, de quoi malgré tout satisfaire grandement l’équipage Albigeois.

Renaud Malinconi : « C’est encore un week-end à émotions que nous avons vécu avec tout d’abord cette panne électrique qui nous prive d’essais qualificatifs. La course s’est plus apparenté à un sprint qu’une endurance et mon premier relais d’une heure a vraiment été intense. Marc de son coté à fait un sans-faute ce qui n’était pas évident vu la place d’où nous partions. C’est dommage car sans le safety car, et ensuite notre pénalité nous jouions la gagne. Maisen partant 44ème et bons derniers, rien n’était joué d’avance ! Tous les points sont bons à prendre, la performance est là. Au classement général nous passons de la 15ème à la 6ème place, les écarts de points sont serrés, le championnat est long, tout reste encore possible ! Et comme je dis toujours : Une année pour apprendre, une année pour gagner ! »

Nous retrouverons donc Renaud le 10 juin sur le Circuit de Charade près de Clermont Ferrand pour la troisième épreuve du Trophée Tourisme Endurance.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*