WEC: Maxime Martin va jouer à domicile

Maxime Martin © DR

C’est à domicile, sur le circuit de Spa-Francorchamps, que le Belge Maxime Martin disputera ce week-end sa première course en Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) et se lance un nouveau défi chez Aston Martin Racing.

Jusqu’à la saison dernière, le Bruxellois de 32 ans était pilote d’usine BMW, et il va maintenant courir contre son ancienne équipe, mais également contre Ferrari, Ford et Porsche dans l’ultra compétitive catégorie LMGTE Pro, pour la quête du très convoité titre FIA du Championnat du Monde d’Endurance GT.

 

– Comment cette opportunité avec Aston Martin s’est-elle présentée ?
Maxime Martin : « J’avais commencé à travailler avec Aston Martin en 2011 au Mans avec la Lola-Aston Martin, et depuis lors, j’ai toujours été en contact avec John Gaw (Directeur Général d’Aston Martin Racing, ndlr). Après cinq ans chez BMW, j’ai pensé qu’il était temps pour moi de relever un nouveau défi. Compte tenu de l’importante implication d’Aston Martin en compétition, avec cette nouvelle voiture et ce nouveau projet… L’occasion s’est présentée, et je l’ai saisie. »

– Comment situez-vous la nouvelle Aston Martin Vantage par rapport aux voitures que vous pilotiez auparavant ?
Maxime Martin : « J’ai piloté beaucoup de voitures mais cette nouvelle Vantage est très spéciale. Dès le départ, j’ai été impressionné par cette voiture. De ce que j’ai pu entendre dire, ils ont fait un énorme pas en avant par rapport à l’ancienne version, mais cette nouvelle auto a vraiment un bon ressenti. Chaque fois qu’on change quelque chose, on sent la différence et on peut la piloter comme on veut. C’est très important pour un pilote d’avoir une voiture avec un bon feeling. Elle est super fiable depuis le début : nous avons fait 20000 kilomètres d’essais sans connaître de souci majeur et pour une nouveauté, c’est vraiment impressionnant. »

– En WEC, vous allez courir contre quatre autres grands constructeurs. Comment voyez-vous cette compétition ?
Maxime Martin : « C’est juste extraordinaire. La catégorie LMGTE, c’est là qu’il faut être. Nous avons cinq constructeurs pour l’intégralité de la Super Saison WEC, six pour les 24 Heures du Mans et 17 LMGTE Pro. On ne saurait rêver mieux. »

– Aston Martin viendra au Mans en tant que vainqueur sortant de la catégorie. Cela génère-t-il pour vous une pression supplémentaire ?
Maxime Martin : « La pression, on en a toujours. Dès le premier jour, à partir du moment où on signe, on a de la pression. Ça fait partie du boulot, ça fait partie de la course. Aston Martin veut faire avec la nouvelle voiture la même chose qu’avec l’ancienne mais nous savons que la concurrence sera énorme. Nous ne sommes pas les seuls à venir avec une nouvelle voiture. Ferrari présente aussi une nouvelle version, alors tout le monde sera là-bas avec des voitures compétitives. Ça va être extrêmement dur, mais nous y allons pour gagner. »

– La première course de la saison se déroule à Spa-Francorchamps et pour vous, c’est aussi la première chez Aston Martin. Que vous inspire ce premier week-end WEC en Belgique ?
Maxime Martin : « Depuis des années, les 24 Heures de Spa ont été la seule course que j’aie disputé à Spa-Francorchamps et cette année, je vais avoir plus de courses. Bien sûr, c’est la course WEC de 6 heures, la première de la saison et la première avec la nouvelle voiture. Il y a beaucoup d’attentes, bien entendu, je vais avoir beaucoup de monde qui va venir me voir – la famille, les amis, les sponsors – et j’ai vraiment hâte de débuter à domicile ma première année en WEC chez Aston Martin Racing. »

Première manche du Championnat du Monde d’Endurance 2018-2019, les Total 6 Heures de Spa-Francorchamps ce samedi 5 mai.

Catherine Vatteoni,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*