Le Championnat de Formula E fait étape à Paris

© DR

Le samedi 28 avril prochain, les couleurs jaunes et rouges de DHL flotteront aux abords des Invalides. Partenaire fondateur du Championnat de Formula E, l’entreprise est aux commandes de la logistique et du transport des matériels de la compétition à travers le monde et sponsorise l’une des dix monoplaces concurrentes. 

 

Le E-Prix de Paris est la huitième des douze courses que compte ce Championnat unique en son genre, qui met en compétition le meilleur de la technologie électrique des plus grands constructeurs automobiles mondiaux.

Alignée sur la ligne de départ : la monoplace aux couleurs de DHL, ‘l’Audi Sport ABT Schaeffler’ pilotée par Lucas Di Grassi et Daniel Abt, est actuellement 4ème au classement du Championnat. Mais la participation de DHL à la compétition va bien au-delà de ce sponsoring.

Les organisateurs peuvent en effet compter sur les équipes DHL pour conduire les 450 tonnes de matériels à travers le monde. À la pointe des transports verts et innovants, l’entreprise s’est en effet naturellement associée à cette compétition atypique dès sa conception, en 2013. Son expérience en matière de course automobile alliée à sa démarche de précurseur en termes de transport vert jouent un rôle déterminant dans le bon déroulement de cette compétition organisée par la FIA – Fédération Internationale de l’Automobile. Les deux partenaires partagent la même ambition : préserver l’environnement avec des solutions de transport durable et une démarche d’innovation continue.

Cette saison 4 du Championnat de Formula E représente 70 000 km parcourus pour rejoindre 10 villes internationales en Afrique, Asie, Europe, Amérique du Nord et du Sud. Pour relever le défi et limiter l’empreinte carbone de la course, DHL a créé un modèle de transport multimodal novateur, combinant transports aériens, ferroviaires, terrestres et maritimes.

Philippe Prétat, PDG de DHL Express, précise : « Nous sommes très attachés au Championnat de Formula E. Ce véritable laboratoire de nouvelles technologies appliquées aux véhicules propres entre en droite ligne avec notre volonté de diminuer nos émissions carbone en développant l’utilisation de véhicules verts pour nos livraisons. Deutsche Post DHL Group s’est en effet fixé un objectif ‘Zéro Émission’ d’ici 2050. Le Groupe a notamment mis au point un véhicule électrique dédié à ses activités : le StreetScooter. Avec 5500 Streetscooters à travers le monde, Deutsche Post DHL Group a déjà réduit ses émissions carbone de l’ordre de 18 000 tonnes par an.
« En France, DHL Express vient d’être certifiée ISO 50001 pour sa gestion exemplaire de l’énergie. Cette certification témoigne de notre stratégie volontaire en matière de réduction des émissions de CO2. Notre réseau hexagonal utilise plus d’une trentaine de véhicules propres et nous nous sommes fixé pour objectif d’effectuer 70% de nos livraisons du dernier kilomètre en France avec des solutions zéro émission d’ici 2025. »

450 tonnes de matériel transportés à travers le globe
Le matériel transporté par DHL représente un total de 450 tonnes sur l’ensemble de la saison 4, débutée à Hong-Kong le 2 décembre 2017 et qui s’achèvera à New York, le 15 juillet 2018. Pas moins de 40 monoplaces de 800 kg, 45 batteries lithium-ion de 320 kg et 20 bornes de recharge font le tour du monde en faisant étape dans 10 villes majeures. Pour livrer la Formule E dans le monde entier aussi efficacement que possible, tout en minimisant l’empreinte carbone du championnat, DHL a conçu une approche dédiée et multimodale. Ainsi, afin de réduire le plus possible les émissions de gaz à effet de serre, DHL privilégie les voies ferroviaires, routières et maritimes lorsque le calendrier et l’acheminement le permettent.

DHL Express, pionnier du transport vert en France
Première entreprise française du secteur à avoir opté pour les triporteurs dès 2005, DHL est à la pointe en matière de transport vert. Elle utilise aujourd’hui plus d’une trentaine de véhicules verts en France et mène une expérience pilote à Nice : première ville de France uniquement desservie avec des véhicules électriques.

L’entreprise teste et adopte en permanence de nouveaux véhicules propres innovants capables de répondre au mieux à ses besoins. D’ici la fin de l’année, DHL Express en utilisera environ 25 supplémentaires pour desservir l’Hexagone. Elle a également prévu de renouveler une partie de sa flotte verte avec une nouvelle génération de fourgons électriques, plus autonomes et performants.

Par ailleurs, pour réduire son empreinte carbone, l’entreprise mise également sur le développement des modes de distribution comme les consignes, les points Relais Colis, la prise de rendez-vous avant la livraison, les livraisons collaboratives, etc.

Une logistique à la pointe de l’innovation
A Paris, les livraisons autour du paddock seront assurées par un charriot robotique de DHL. Il est équipé d’une caméra à 360° pour capturer des images des coulisses de la course. Ce chariot connecté baptisé ‘Effibot’ est fabriqué en France par la société Effidence.

En effet, DHL mène de nombreuses expérimentations à travers le monde pour adapter les nouvelles technologies à ses activités et innover en matière de transport propre. Certains équipements novateurs sont d’ores-et-déjà testés grandeur nature comme les drones, les engins autonomes, les vélos-cargos, les robots, la réalité virtuelle, etc. DHL en soutient également d’autres, encore à l’état de projet, comme l’Hyperloop, ce concept de transport par capsules hyper rapides voyageant par tubes.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*