Tom Coronel confirme sa engagement en WTCR

© DR

Tom Coronel veut passer du statut de chassé à celui de chasseur quand le WTCR – Coupe du Monde FIA des Voitures de Tourisme – prendra son envol, au Maroc, les 7 et 8 avril. Le toujours charismatique et populaire Néerlandais pense avoir désormais tous les ingrédients dont il a besoin pour viser des succès en 2018.

 

– Le Néerlandais rejoint Tiago Monteiro sur une Honda du Boutsen Ginion Racing
– Le charismatique pilote conserve sa familière couleur jaune de Coupe du Monde FIA des Voitures de Tourisme (WTCC)
– Plus question de faire le nombre, Coronel veut se battre pour le titre
– Sa manche à domicile, à Zandvoort, devient un temps fort pour ce pilote très populaire

Tom Coronel, qui courait depuis 2014 sur une Chevrolet RML Cruze TC1 de ROAL Motorsport dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme – que le WTCR remplace en 2018 – pilotera une Honda Civic TCR au sein du Boutsen Ginion Racing. Il fera équipe avec son ami et autre candidat au titre Tiago Monteiro, qui a été confirmé le mois dernier par l’équipe belge.

Le pilote de 45 ans a conservé le soutien de ses loyaux partenaires DHL, Eurol Lubricants, Tricorp Workwear, ERU Prestige Kaas voor Kerels, TW Steel, Intrax Suspension, 4.Brands, ASC Group, NoFear Energydrink, P1 racewear, Super-B, CM, Copernica et RSII. Il a précisé que la livrée bien connue qu’arborait sa Chevrolet en WTCC serait conservée sur la Honda qu’il conduira tout au long des 30 courses de la saison WTCR à venir.

« Courir en tourisme mondial est toute ma vie, c’est mon style de compétition, c’est explosif et je ne veux laisser d’autres pilotes prendre toute la gloire, il m’est possible à moi aussi d’avoir des opportunités de gagner », dit Coronel. « Je connais la voiture et la très bonne équipe que j’ai choisie de TCR Benelux, je connais les pneus, je connais les pilotes, je connais les circuits et je connais les pièges. Cette saison sera la plus disputée en voitures de tourisme depuis dix ans et j’aime vraiment les courses serrées. Je préfère finir deuxième après une belle lutte que gagner avec dix secondes d’avance. »

François Ribeiro, Directeur d’Eurosport Events, promoteur du WTCR, déclare : “Que Tom continue à courir dans le premier championnat tourisme de la FIA est génial. Il est très populaire, c’est un ambassadeur génial et il ne cesse de promouvoir lui-même, ses partenaires et, bien sûr, là où il court. Il n’a pas toujours eu la voiture pour se battre avec constance aux avant-postes mais dès qu’il a eu une opportunité dans le passé, il en a tiré le meilleur. Piloter une Honda Civic du Boutsen Ginion Racing aux côtés de Tiago Monteiro est clairement une grande opportunité et il devient un autre concurrent de premier plan sur la grille du WTCR.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*