Le programme 2018 du Superkart confirmé

© DR

La discipline dévoile son calendrier officiel et ses nouveautés pour la saison 2018. Le Championnat de France Open de Superkart demeure le seul Championnat international de Division 1 (250cc bicylindres).

La France (FFSA) est avec la Grande Bretagne (MSA) la seule nation à organiser des épreuves de Superkart en Europe en plus du Championnat d’Europe FIA-CIK.

Celui-ci, en cours de validation, devrait demeurer inchangé, se déroulant sur les trois mêmes épreuves que celles de 2017 (Donington / Assen / Le Mans).

Une grande nouveauté est affichée dans ce calendrier espéré depuis longtemps, mais confirmé tardivement en raison des difficultés à lever les dernières incertitudes. Le Championnat devrait attirer les principaux concurrents connus avec une première étape inédite. Il comptera à nouveau 5 manches, avec un format de deux ou trois courses selon les meetings. Toutes ses épreuves sont inscrites au calendrier CIK-FIA confirmant son label international.

D’autre part, après l’expérimentation de plusieurs projets ces dernières années, la catégorie promotionnelle nommée SK-FFSA ouverte notamment aux 4 temps devrait enfin décoller. En effet, l’un des projets est non seulement au point, mais devrait être en mesure de proposer des locations sur du matériel homologué (MSkart/KTM) à l’instar de ce qui se pratique en Grande-Bretagne avec leur catégorie nationale F450.
 
1) Le Championnat créera l’événement en ouverture de la saison européenne, le circuit Paul Ricard sera en effet l’hôte (30 mars au 1er avril) du 1er rendez-vous lors du Championnat de France Historique. Il faut saluer conjointement la FFSA et l’opérateur (HVM) d’avoir accepté cette cohabitation entre les passionnés d’un pan d’histoire et les kartmen au matériel plus contemporain. Cette première devrait séduire les pilotes de tous horizons, l’année même du retour d’un GP de France F1 sur ce même tracé.

2) La seconde étape se tiendra à Dijon (26 & 27 avril), circuit habituel du Superkart sauf que ce rendez-vous se déroulera au cours d’un meeting nouveau pour la discipline. Le Superkart côtoiera notamment la Fun Cup.

3) La troisième étape aura lieu également sur un circuit traditionnel pour le Superkart avec la manche de Nogaro (8 & 9 septembre) et son public assidu. Le Superkart ne jouera plus aux extrêmes avec les Camions, car il s’exposera lors d’un nouveau meeting mis sur pied par le circuit Gersois.

4) La quatrième manche marque le retour au Vigeant (6 & 7 octobre) après deux ans d’absence. C’était un souhait attendu.

5) Pour clôturer le suspens, la manche européenne du Mans servira également de support au Championnat de France (26 au 28 octobre). Un classement spécifique de tous les pilotes ayant participé aux épreuves FFSA précédentes sera établi. Il s’agit donc d’une finale à double épilogue, sur le circuit le plus prisé par les compétiteurs.

Cette année, le Superkart n’accompagnera pas le Championnat KZ long circuit, en conséquence, la Coupe de France se tiendra sur l’Anneau du Rhin circuit plus central pour les concurrents et plus long en juin (23/24). Épreuve unique, la Coupe sera assortie d’une dotation motivante et devrait être l’objet d’un trophée spécial réservé aux 4 temps ouvert aux homologations Britanniques ou Néerlandaises. Le Championnat de France de Superkart ne déroge pas à sa règle de proposer un tarif spécial pour les concurrents qui s’inscrivent à l’ensemble des épreuves FFSA (hors Le Mans).  
Engagement sur FFSAKarting.org

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*