Dakar: Carlos Sainz sera t’il le 40ème nom au palmarès ?

Carlos Sainz

Le leader du classement général, Carlos Sainz (Peugeot 3008 DKR Maxi) a légèrement augmenté son avance sur Stéphane Peterhansel (Peugeot 3008DKR Maxi). Une bonne chose de faite pour ‘El Matador’… qui commence à voir poindre la victoire finale à à Cordoba sous condition : qu’il continue à bien se tenir et qu’il domine ses excès en roulant en deçà de ses possibilités.

C’est beaucoup lui demander mais, la victoire tient à cet essentiel…

Carlos Sainz : « Fiambala, c’est une des spéciales classiques du Dakar. J’y ai perdu le Dakar en 2009. Je me suis lancé dedans avec 30 minutes d’avance et j’ai fini dans un trou. Alors c’est très bien de l’avoir passée. Il faut continuer comme ça, jour après jour. Ce qui était important, c’était de ne pas perdre les traces de Stéphane. »

Peterhansel ne remportera pas ce Dakar sauf si…
Deuxième du classement général, Stéphane Peterhansel n’aura plus d’occasion de combler son retard sur Carlos Sainz d’ici à Cordoba. Sauf coup de théâtre…
Stéphane Peterhansel : « Nous n’avons pas fait une navigation parfaite. On se doutait que ce serait compliqué en ouvrant la spéciale. On s’est partagé la nav entre Matthias Walkner et nous, c’était assez sympa de rouler avec les meilleurs motards. C’est comme ça, c’est Fiambala. Il y a des années où on a fait de gros écarts, et d’autres où on s’est retrouvé à cinq en dix minutes. Il y en a déjà eu beaucoup des coups de théâtre, avec des leaders qui ont eu leur lot d’ennuis. Carlos passe à travers les gouttes et c’est très bien pour Peugeot. Nous on a fauté, on a fait une grosse erreur qui nous coûte 1h45’, et aujourd’hui ça nous manque, forcément. Si on lâche de trop, on risque que de se faire remonter la deuxième place. Alors je ne sais pas s’il y aura des consignes de course, mais il faut quand même qu’on roule pour défendre notre position, parce que Nasser est un pilote rapide. »

Victoire de Ten Brinke et Périn
Le pilote néerlandais, Bernhard Ten Brinke remporte l’étape de Fiambala et se rapproche de son coéquipier Nasser Al Attiyah, qui occupe toujours la 3ème marche du podium provisoire.
Bernhard Ten Brinke: « Je me sens super bien. Depuis le début, la coopération avec Toyota et avec Michel a été exceptionnelle. Jusqu’ici tout va bien et c’est mon meilleur Dakar… mais il faut aller jusqu’à l’arrivée. Je ne pense pas encore au podium, je ne veux pas me mettre cette pression. Pour l’instant je savoure mon plaisir de gagner cette étape. J’ai travaillé avec de très bons copilotes sur le Dakar, que ce soit avec Matthieu Baumel et avec Tom Colsoul,  mais avec son expérience, Michel Périn fait un super travail. » 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*