Maroc : Au revoir NPO, Bienvenue à David Castera

Nouveau patron au Rallye du Maroc dès aujourd'hui

C’était un secret pour personne, nous l’avions dévoilé lors du dernier Rallye du Maroc, lorsque les membres de l’organisation NPO en charge de la finale du Championnat du Monde FIM des rallyes tout-terrain et de l’avant dernière manche de la Coupe FIA avait dérapé… Nous avions souhaité en octobre dernier que ce magnifique rallye dans un pays aussi vaste, riche et dont les magnificences sont incommensurables soit repris par une main de fer dans un gant de velours !

Le nom de David Castera circulait et se faisait pressent sur l’épreuve… la présence de son épouse Emmanuelle à Fès n’avait fait qu’amplifier cette option.

A notre stupéfaction sur la ligne d’arrivée du rallye à Erfoud, les états d’âme et l’attitude de NPO vis à vis des vainqueurs, Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel, nous avaient outrageusement choqués. Malgré les explications éthérées du PDG de NPO, Stéphane Clair, rien ne nous avait rassuré quant à la pérennité de l’épreuve d’autant que, les deux fédérations mondiales et les deux marocaines, ne nous avaient pas caché leur répulsion ! NPO Events en perte de vitesse sur leur dernière édition et la noyade dans un oued lors de l’étape 2, nous ont fait craindre le pire quant à la survie de cette manche mondiale.

Ne tapons pas aujourd’hui sur NPO. Là, n’est pas notre but. Durant une décennie, la société a fait vivre ce rallye-raid chéri de nous tous et porté à bout de bras car, il le valait bien ! Pour des raisons que nous éviterons d’aborder, l’édifice NPO s’est écroulé comme un château de sable et à l’issue d’un anniversaire accusateur, nous disons simplement : ‘Merci’ sans ajouter des paillettes et encore moins de superlatifs.

Il fallait ‘avoir l’envie’ d’organiser cette manifestation avec le cœur, le professionnalisme et surtout amour et passion… Cette grande société a changé de trajectoire pour de multiples raisons dont une évoquée par Emma Clair sur un texto adressé à ses proches amis « … à la tête de cette organisation, créée, développée avec le cœur et la passion… enrichissante certes mais devenue trop ‘prenante’ et plus du tout en phase avec ‘ma vision de l’aventure et du rallye-raid’. »

Entourée de gens compétents en première noce, en peu de temps, ceux-ci ont déserté le navire conscients que la dérive devenait hasardeuse. La faute à l’incompétence, à l’inaptitude, à la façon désordonnée et à l’insuffisance de personnes non-qualifiées appelées à grands coups de promesses pour tenir des postes dont ils ignoraient la teneur et que nous ne tiendrons pas responsables par manque d’expérience allant jusqu’à l’ignorance de cette discipline.
 
Que réserve David Castera ?
Ce grand pro connaît le mode d’emploi du rallye-raid après dix années en Directeur Sportif du Dakar ! Ce poste accentue et montre à quel point ce béarnais de Sauveterre-de-Béarn a le sens de l’organisation, la confiance allouée par le monde de la discipline est sans commune mesure.

A titre personnel, avec David Castera, nous avions organisé en hommage à Richard Sainct (décédé sur les Pharaons en 2009) sur le Domaine de Château de Lastours, un week-end sportif autour de la famille du regretté pilote moto ! Avec précision, calme et montage, David avait porté cette épreuve sans fausse note avec des idées novatrices et un réel sens de l’ordonnance.

Aujourd’hui, alors que les calendriers FIA et FIM sont entérinés (Rallye du Maroc du 3 au 9 Octobre 2018), les deux Fédérations affichent la manche. Avec discrétion elles attendaient cette passation de pouvoir avant de voir le Rallye du Maroc y figurer. Il est de notre devoir et de notre affection pour la discipline de dire : Au revoir et Merci à NPO, Bienvenue à David Castera et, on compte sur toi !

Marie-France Estenave

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*