NWES Zolder Elite1 Course1: Day joue la partition parfaite

© DR

– Creusant l’écart au championnat après une domination du début à la fin

Pure, sans filtre, fantastique, voici la finale Elite 1 de la NASCAR Whelen Euro Series à laquelle les milliers de spectateurs présents sur le circuit de Zolder ont pu assister ce samedi, à l’issue de laquelle Alon Day (#54 CAAL Racing Chevrolet SS) fini par l’emporter après un duel intense l’opposant à Marc Goossens (#90 Braxx Racing Ford Mustang) pour décrocher la victoire avec un infime écart de 0,576 seconde sur le Belge.

 

C’était la troisième victoire de Day dans les playoffs, la quatrième de la saison et la dixième dans sa carrière de pilote avec le CAAL Racing. L’Israélien a désormais posé une main sur le titre de la NASCAR Whelen Euro Series et démarrera en pôle dimanche pour la dernière course de la saison aux côtés de Goossens.

« Je suis tellement heureux de remporter cette première finale ici sur le circuit de Zolder. Je savais depuis les essais libres que Marc était très rapide, ce n’était donc pas si simple et comme je m’y attendais, il était posé sur mon pare-choc arrière dès le drapeau vert, me poussant dans mes retranchements » confie l’Israélien, « Je suis tellement heureux, aussi pour l’équipe, si je l’emporte demain, ca ne sera pas seulement ma premier titre mais aussi le premier de l’histoire du CAAL Racing. C’est un sentiment incroyable, demain je veux absolument être sacré mais aussi remporter la deuxième finale. »

Day a mené les 16 tours de la finale 1 ELITE 1 sous la pression constante de Goossens, mais la Belge n’est pas parvenu à réduire suffisamment l’écart pour être en mesure de porter une attaque sur la #54 Chevrolet tandis que les six pilotes à la lutte pour la tête dans les premiers tours ont rapidement ralenti, incapables de suivre le rythme du duo infernal en tête.

Le double champion, Anthony Kumpen (#24 PK Carsport Chevrolet SS) passe la ligne d’arrivée à la troisième place, 8.824 secondes derrière Day, devant Frederic Gabillon (#3 Tepac RDV Compétition Ford Mustang) et Stienes Longin (#11 PK Carsport Chevrolet SS), qui remporte les points de Junior Trophy en terminant une nouvelle fois dans le TOP 5.

« Je n’ai pas voulu jouer le mauvais garçon sur le départ, j’ai été prudent mais dans tus les cas je n’étais pas en mesure d’aller le chercher. I a roulé comme un champion aujourd’hui, il le mérite largement. Il a déjà été très bon lors des demi-finales, il continue sa démonstration, c’est ce qui a fait la différence.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*