Gers-Armagnac TT: Un plateau relevé… et Dayraut !

Mathieu Hirigoyen remarquable à domicile © Fane Adonf

Sixième épreuve de l’année, le rallye du Gers marque la moitié de la saison du Championnat de France des rallyes Tout-Terrain. Avec près de 80 engagés, cette 29ème édition s’annonce très disputée avec les principaux animateurs de la discipline et la présence de Jean-Philippe Dayraut. 

LE TABLEAU DE BORD
29ème Rallye Gers Landes-Armagnac
Sixième manche du Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain 2017.

 

Engagés : 78 dont 35 inscrits en Championnat de France, 18 en Challenge 2 roues motrices, 15 en Challenge SSV et 10 en Trophée des 4×4.

Parcours : long de 345 km dont 107 km d’ES (13), répartis en deux étapes. Départ d’Eauze, place de la Belle-Marie, samedi 15 juillet à 8h30. Arrivée sur le parc fermé d’Eauze dimanche 16 juillet à 16h02.

Compte pour le Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain pour les pilotes et copilotes du groupe T1A (6/11), le Trophée Rallye 4×4 pour les pilotes et copilotes des groupes T2, T2B et T2B+ (6/11), le Challenge Rallye 2 roues motrices pour les pilotes et copilotes du groupe T1B (6/11), le Challenge SSV pour les pilotes et copilotes du groupe SSV (6/11), le Challenge des commissaires de la ligue Occitanie du Sport Automobile et le Championnat des rallyes de la ligue Occitanie du Sport Automobile.
 
LES GRANDES LIGNES
Les principaux favoris pour le scratch et les places d’honneur
Championnat de France : Costes (Fouquet Mazda), Poincelet (Fouquet Mazda), Hirigoyen M. (Fouquet Nissan), Barthe (Fouquet Honda), Foucart (Rivet Mazda), Dayraut (Rivet Porsche), Bouchet (BMC Suzuki), Artola (Caze Nissan), Chopin (Rivet Nissan), Renoulleau (Fouquet Nissan), Lonne-Peyret (Fouquet Honda).

Challenge 2 roues motrices : Pocheluberry (Cledze Suzuki), Clevenot (Cledze Suzuki), Flouret-Barbe (Rivet Honda), Brient (Rivet Honda), Lendresse (Pro-Pulsion Renault), Sansot (Rivet Honda).

SSV : Bricheux (Polaris), Crevecoeur H. (Polaris), Iribaren (Yamaha), Tavernier (Can-Am), Philippe (Can-Am), Favre (Can-Am), Locmane (Can-Am).

Trophée des 4×4 : Cassiede (Jeep Cherokee), Harichoury (Jeep Cherokee), Barres (Mitsubishi Pajero), Leboucher (Land Rover Discovery).
 
LES ENJEUX MAJEURS
Pour la victoire et le Championnat de France
– Le rallye du Gers est un rallye technique qui fait souvent la part belle aux buggys légers et agiles à l’image du Fouquet de Christophe Costes, du BMC de Sauveur Bouchet ou encore du Rivet de Jérôme Hélin.

– Toutefois, l’an passé, Laurent Fouquet avait démontré qu’un bolide de grosse cylindrée pouvait s’imposer sur ce type de tracé. Rien n’est donc impossible pour les moteurs Nissan de Mathieu Hirigoyen,  Denis Artola, Joël Chopin, Pierre-Jean Renoulleau sans oublier le Rivet Porsche de Jean-Philippe Dayraut qui n’est pas le dernier venu.

– Le meilleur compromis sera peut-être dans la catégorie intermédiaire, où nous retrouvons les surpuissants moteurs Mazda du Fouquet de Vincent Poincelet et du Rivet de Vincent Foucart.
 
Pour le Challenge 2 roues motrices
– Après quelques déboires sur les derniers rallyes, Damien Pocheluberry va peut-être assurer pour rejoindre l’arrivée sans prendre trop de risques. Egalement sur un Cledze, Yann Clevenot retrouvera ce week-end le chemin du Championnat avec l’ambition de jouer placé. Son objectif sera de rester au contact de l’actuel leader de la catégorie, l’étonnant Thibault Flouret-Barbe. Le jeune pilote du Rivet va tenter une nouvelle fois de briller au milieu de ces pointures.

– Enfin, il faudra compter sur Hervé Brient qui s’était imposé ici même l’an passé, mais aussi sur Nicolas Lendresse et Pierre Sansot.
 
Pour le Challenge SSV
– Seul représentant de la marque Yamaha ce week-end, Didier Iribaren a bien l’intention de rentrer dimanche soir au parc fermé avec une nouvelle victoire au compteur.

– Les Polaris seront une nouvelle fois bien représentés avec Jérôme Bricheux, Hervé Crevecoeur et Laurent Lhuillier.

– Du côté des Can-Am, il faudra compter sur Arthur Tavernier, Antoine Philippe, Frédéric Favre, José Castan et Vincent Locmane.
 
Pour le Trophée des 4×4
– Le funambule de service, Nicolas Cassiède va tenter de s’imposer une nouvelle fois dans la catégorie. Si la mécanique ne lui joue pas de mauvais tour, cela devrait être dans ses cordes.

– Joël Harichoury, Vincent Barres et Pascal Leboucher vont partir le couteau entre les dents pour essayer de jouer également aux avant-postes.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*