Silk Way Rally/Etape 3: Lavieille satisfait de la journée

Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin

Lundi 10 Juillet :  Ufa – Kostanaï – Cap sur la Rivière Tobol
Etape 3 : 876,39 km dont 329.25 en spéciale

La troisième étape du Silk Way Rally, la dernière en Russie pour les concurrents qui, ce soir, ont atteint le Kazakhstan, dans la Ville de Kostanay. Cette cité, fondée par les Russes en 1879, était appelée Nikolaevsk en l’honneur du Tsar Nicholas mais en 1918, l’Armée Rouge pris le contrôle et lui donna son nom actuel. Aujourd’hui, Kostanay, située sur les rives de la Tobol, est un haut centre d’éducation avec de nombreuses grandes écoles, librairies, musées et théâtres ainsi  que plus de 550 salles de sport.

 

Après ce petit cours d’histoire, revenons au sport en compagnie de l’équipage Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin plutôt satisfaits de leur journée : « C’était une belle spéciale, beaucoup de pilotage mais aussi de navigation. Jean-Pierre a réalisé un super boulot. Au km 70, nous sommes remontés sur Han Wei, dans sa poussière, il m’était difficile de le dépasser mais comme il a commis une erreur, nous avons effectué la manoeuvre sans difficulté. Avant le dernier CP, nous avons également ‘mangé’ le Mini de Menzies. Cela parait simple en le racontant mais en réalité la journée fut compliquée à gérer en particulier en navigation. Nous sommes satisfait de cette longue journée. Nous voici au Kazakhstan, la nuit va être courte car, entre le passage de la frontière et la liaison de plus de 200 km, le bivouac est encore loin à l’heure où je vous parle ! Les mécanos vont avoir une nuit encore plus courte que la nôtre mais, c’est le lot des grands rallye-raids et la raison pour laquelle il faut détenir une condition physique irréprochable pour éviter d’encaisser la fatigue sur toutes ces longueurs. Demain sera un autre jour, nous avançons et, quel que soit le classement après trois étapes disputées, ne faisons pas de plan sur la comète et, allons de l’avant ! »

Mardi 11 Juillet : Kostanaï – Astana – ‘Vers la grande Akmola’
Etape 4 : 908.80 km dont 373.22 km en spéciale
Ce sera la première étape disputée à 100% au Kazakhstan, la plus longue du rallye (908 km). Elle sera également la première du rallye à être divisée en deux spéciales entrecoupées d’une liaison. Au terme d’une liaison matinale de 148,51 km, le 1er secteur chronométré (214 km) démarre sur une piste en terre assez rapide, puis il devient plus hostile le long d’une grande rivière, pour terminer autour des cultures kazakhes. Suite une liaison de 44,18 km avant la 2ème spéciale (159,22 km) est rapide entre champs cultivés. Enfin, une liaison de 342,89 km conduira les concurrents vers Astana, la capitale du Kazakhstan à l’architecture futuriste.
                                             

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*