Daytona Michelin: Ford décroche une grande victoire

© DR

Début en fanfare pour les nouveaux pneumatiques Michelin ‘Compétition Clients’ pour la pluie à la Rolex 24 At Daytona 2017.

La 55ème édition de la Rolex 24 At Daytona, la course d’ouverture du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar 2017, a mis les concurrents face à un large éventail de situations difficiles, mais Michelin et ses équipes partenaires ont relevé tous les défis.

 

Après avoir pris le départ des positions comprises entre la 18 et la 28 place sur 55 voitures, à l’issue des qualifications du jeudi, les voitures de la catégorie GTLM du BMW Team RLL, du Corvette Racing, de l’équipe Risi Competizione Ferrari, du Porsche GT Team et de l’organisation Ford Chip Ganassi Racing (CGR), ont devancé quatre Prototypes sur la ligne d’arrivée, la meilleure d’entre elles terminant dans le top cinq. Une performance exceptionnelle face à des voitures plus légères, plus rapides et plus aérodynamiques, qui a permis aux partenaires de Michelin de remporter huit des douze premières positions au classement final.

La victoire de classe pour la Ford GT du CGR arrive seulement 12 mois après ses débuts en compétition ici, sur le Daytona International Speedway, et après le succès historique remporté aux 24 Heures du Mans 2016.

Au fil des tours, sur les tribunes un sentiment de déjà-vu se répandait dans le public puisque, comme au Petit Le Mans, à la fin de la saison dernière, le trio de la Ford GT #66, Dirk Mueller, Joey Hand et Sébastien Bourdais, se passait à plusieurs reprises le témoin en tête de la cours avec Giancarlo Fisichella, Toni Vilander et James Calado, sur la Ferrari 488 GTE #62 de l’équipe Risi Ferrari, alors que les adversaires perdaient du terrain.

Néanmoins, la pluie tombée durant la nuit de samedi à dimanche redistribuait les cartes en permettant à la Porsche 911 RSR #911 (Patrick Pilet, Dirk Werner et Frédéric Makowiecki), à la Corvette #3 (Jan Magnussen, Antonio Garcia et Mike Rockenfeller) et à la BMW M6 #19 (Bill Auberlen, Alexander Sims et Augusto Farfus) de se mêler à la bataille de tête.

Mais la situation était destinée à évoluer de nouveau et aux premières heures du dimanche, alors que la piste se séchait progressivement et le match Ford-Ferrari était de nouveau d’actualité, Corvette Racing parvenait à s’installer à deux reprises aux commandements de l’épreuve, grâce à des arrêts aux stands particulièrement rapides.

C’est à 48 minutes de la fin que, sur un redémarrage après un Full Course Yellow, la Porsche de Patrick Pilet sortait du lot en dépassant la Corvette d’Antonio Garcia et la Ferrari de James Calado pour défier ensuite la Ford GT de Dirk Mueller, alors en tête.

Dans les derniers instants de course, Patrick Pilet a tout tenté mais sans succès, en offrant au public un duel final spectaculaire.

Ford, Porsche, Ferrari, Corvette et BMW terminaient la Rolex 24 At Daytona dans cet ordre, en faisant une belle démonstration de performance et de fiabilité, ainsi que d’un pilotage de haut niveau.

Les nouveaux Michelin ‘Compétition Clients’ dégomment la pluie
Dix heures après le départ, la pluie a commencé à tomber intensément en mouillant progressivement le tracé. Sur une piste froide et glissante, les concurrents de la catégorie GTLM ont chaussé pour la première fois des nouveaux pneus Michelin ‘Compétition Clients’ (ils étaient confidentiels jusqu’en 2016), qui se sont révélés particulièrement efficaces.

« Les nouveaux pneumatiques pluie Michelin sont disponibles dans le commerce à l’ensemble des pilotes professionnels et amateurs qui souhaitent s’en équiper. Ils sont donc conçus pour apporter performance et sécurité sur une large fenêtre de fonctionnement, d’une surface complètement mouillée à l’asphalte séchant », explique Chris Baker, directeur de Michelin Motorsport en Amérique du Nord.
« Les nouveaux pneus se sont démontrés efficaces aussi sur un large éventail de configurations de voiture chez BMW et Corvette, comme chez Ferrari, Ford et Porsche.
« Je tiens à féliciter l’ensemble de nos partenaires qui ont bien réussi à la Rolex 24 At Daytona dans des conditions particulièrement changeantes et exigeantes. Nous attendons avec impatience les prochaines courses d’une saison IMSA WeatherTech SportsCar 2017 qui s’annonce déjà exceptionnelle ! », conclut Chris Baker.

Le prochain rendez-vous du Championnat aura lieu encore une fois en Floride, où les concurrents se défieront le 18 mars prochain durant les Mobil 1 Douze Heures de Sebring, sur le circuit mythique Sebring International Raceway.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*