Dakar Etape10: Michael Metge enfin victorieux

Victoire pour Michael Metge sur Honda

Michael Metge a déjoué les pièges de navigation du début d’étape pour s’imposer à San Juan, 55 secondes devant Joan Barreda. Sam Sunderland est lui plus que jamais leader du Dakar. Sébastien Loeb remporte de son côté déjà sa quatrième étape et conforte momentanément son leadership au général. 

 

L’œil dans l’objectif…
Avec 449 km de spéciale entre Chilecito et San Juan et plus que deux étapes pour faire la différence au classement général, la tension monte encore d’un cran. D’autant que le début d’étape trialisant a mis le physique des concurrents à rude épreuve, au moins autant que les fortes chaleurs qui font leur retour sur la course après la fraicheur des hautes altitudes. La fin de journée a elle été marquée par des pistes beaucoup plus rapides, mais une navigation toujours aussi délicate qui a favorisé le bouleversement des classements au général…

L’Essentiel
Pour son 4ème Dakar, et après avoir démontré de très belles choses depuis le départ à Asuncion, Michael Metge s’est finalement offert sa 1e victoire d’étape de justesse face à son chef de file Joan Barreda. Loin devant Matthias Walkner et Sam Sunderland ainsi que les Français Adrien Van Beveren et Xavier de Soultrait qui perdent gros au général. Côté quads, Sergey Karyakin remporte sa 2ème victoire d’étape et conforte sa place de leader du général face à son nouveau dauphin, Ignacio Casale. Chez les autos, Sébastien Loeb a profité de la fin de spéciale typée ‘WRC’ pour revenir et déposer un Cyril Despres qui avait pris la poudre d’escampette en navigation. Stéphane Peterhansel passe la ligne en 3ème position à six minutes du vainqueur mais pourrait récupérer le temps perdu dans son accrochage avec le motard Simon Marcic. En camion, Eduard Nikolaev remporte sa 2ème victoire avec 7 minutes d’avance sur son coéquipier Dmitry Sotnikov et lui ravit la tête du général.

La perf du jour
Franco Caimi fait partie des révélations de ce Dakar 2017. Pour sa 1ère participation, l’Argentin s’était déjà offert une 5ème place au scratch lors de la 5ème étape. Mais il a réussi à faire encore mieux aujourd’hui avec la 4ème position à l’arrivée devant nombre de pilotes officiels grâce à un excellent sang-froid en navigation ainsi qu’une belle pointe de vitesse sur les pistes rapides. De quoi intégrer le Top 10 du général, malgré 1h de pénalité sans laquelle il serait tout simplement sur le podium provisoire.

Le coup dur du jour
Pablo Quintanilla comptait sur la 10ème étape pour mettre la pression sur Sam Sunderland. Avec la deuxième place du général, le Dakar 2017 pouvait en effet être celui de la maturité et de la victoire pour le pilote chilien. Mais un début d’étape catastrophique où le pilote Husqvarna aura cherché son chemin durant plus d’une heure puis une grosse chute dans la seconde partie de spéciale ont mis fin à ses rêves. Désorienté, victime d’un traumatisme crânien, Quintanilla a finalement dû se résoudre à son 3ème abandon.

La statistique du jour
L’écart le plus faible entre un vainqueur et son dauphin à l’arrivée reste de 2’12 entre Carlos Sainz et Nasser Al-Attiyah en 2010. Et vu le duel que se livrent Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel, nous ne sommes pas à l’abri d’un nouveau record en 2017….

La réaction du jour
Sébastien Loeb : « On a tout tenté sur la 2ème partie, je crois que je n’ai jamais roulé aussi vite sur le Dakar. On ne peut pas aller plus vite que ce qu’on a fait sur ce 2ème secteur. L’attaque maxi, du premier au dernier mètre. »

Communiqué ASO,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*