Dakar Etape 10: Chilecito-San Juan, départ retardé !

Le profil de l'étape 10, la boucle de AKJOUJT

Après l’annulation de la neuvième étape, la course reprend ses droits avec la 10e étape entre Chilecita et San Juan. Au menu, une spéciale de 449km douloureuse notamment pour les motards avec une partie « trial ». La navigation pour les autos sera aussi l’un des enjeux de cette avant-dernière étape.

 

La spéciale du jour
En Argentine, le climat et un glissement de terrain ont faussé la cours.Il ne reste donc que deux étapes pour les pilotes pour faire la décisions. Contrairement aux étapes précédentes, le parcours ne devrait pas être amputé ce qui laisse présager d’une belle bagarre entre les leaders, notamment chez les autos où le duel Loeb-Peterhansel tient tout le monde en haleine.

Le parcours
Sur les pistes argentines « les bras, les épaules et les jambes des motards seront mis à rude épreuve » annonce le site du Dakar. La raison ? Un long passage de ‘trial’ au début de la spéciale qui pourrait faire des dégâts. La suite du parcours devrait être plus roulante, mais la navigation sera un enjeu majeur de cette 10e étape où la moindre erreur pourrait se payer cash et se facturer en minutes de retard.

Les premières motos sont arrivées au départ de la spéciale après une première liaison de plus de 250 km. Mais elles devront patienter 15 minutes supplémentaires pour s’élancer dans le secteur chronométré à 7h10.

Moto: Sunderland en gestion
Sam Sunderland peut-il tenir le cap jusqu’à Buenos Aires ? L’Anglais donne en tout cas tous les signes d’un futur vainqueur du Dakar avec désormais une avance de 20 minutes sur un Pablo Quintanilla qui a encore perdu du temps sur le pilote KTM mardi. Mais tout va très vite sur le Dakar et Sunderland aurait tort de se reposer sur ses lauriers…

 

Auto: Loeb/Perterhansel, le duel reprend
Avec plus que trois étapes à disputer pour se départager, le duel entre Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel pourrait prendre une nouvelle ampleur aujourd’hui. Les deux pilotes Peugeot ne sont séparés que de 1’38 au général et aucun d’eux ne semble vouloir lâcher le morceau. La grosse attaque devrait donc encore être de la partie

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*