WEC Barheïn: Alpine veut célébrer son titre mondial !

L'Alpine #36 est déjà sacrée en LMP2 depuis Fuji

– Deux semaines après avoir décroché le titre LMP2 en Chine*, l’équipe Signatech-Alpine terminera sa saison de Championnat du Monde FIA WEC avec les 6 Heures de Bahreïn. 

– Sur l’Alpine A460 #36, les Champions du Monde Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes viseront une cinquième victoire en 2016.

– Associés sur la Baxi DC Racing Alpine #35, Paul-Loup Chatin, Ho-Pin Tung et David Cheng voudront également finir la saison en beauté.

 

Au terme d’un périple planétaire de huit mois, le rideau s’apprête à tomber sur le FIA WEC. Après avoir silloné l’Europe, l’Amérique et l’Asie, le Championnat du Monde d’Endurance s’achèvera au Moyen-Orient, sur le circuit international de Sakhir (Bahreïn).

Depuis la manche disputée à Shanghai, le suspense s’est envolé en ce qui concerne les titres LMP2. Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes se sont attribués le classement Pilotes, tandis que Signatech-Alpine a décroché la couronne réservée aux Équipes. Un triomphe qui s’explique aussi bien par le niveau de performance – avec quatre victoires dont les 24 Heures du Mans – que par la régularité, puisque le trio n’a jamais terminé au-delà de la quatrième place !

Après avoir atteint et même dépassé les objectifs les plus élevés, le trio est décidé à finir en beauté. Loin de se relâcher, le Français, le Monégasque et l’Américain auront un seul objectif : offrir une cinquième victoire à l’Alpine A460, pour son ultime sortie en course avant le changement de réglementation de la catégorie LMP2 pour 2017.

Pour l’équipage de la Baxi DC Racing Alpine #35, ce rendez-vous constituera aussi une dernière occasion de briller. En manque de réussite sur les deux manches asiatiques, Paul-Loup Chatin, David Cheng et Ho-Pin Tung voudront retrouver le top 5 et se rapprocher du podium.

Après trois séances d’essais libres, les qualifications se dérouleront en nocturne, vendredi à 17h30 pour les prototypes LMP1 et LMP2. Le départ des 6 Heures de Bahreïn sera donné samedi à 16h00 heure locale et la majorité de la course se disputera donc de nuit.

Cette dernière manche de la saison sera aussi l’occasion de faire le trait d’union avec l’avenir. Avant la remise des prix, organisée le dimanche soir, la journée sera consacrée à des « rookie tests ».

Chez Alpine, le jeune Thomas Laurent – Champion du Monde de Karting KZ2 2015 et révélation de l’ELMS en catégorie LMP3 – bénéficiera d’une séance d’évaluation au volant de l’A460.

Récompensés de leurs performances avec Alpine, Gustavo Menezes et Paul-Loup Chatin ont quant à eux été invités à tester des prototypes LMP1 d’usine.

Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine : « Le Moyen-Orient est un marché au potentiel commercial indéniable et nous ne manquerons pas l’occasion de faire parler d’Alpine dans la région. Nous venons à Bahreïn pour briller, avec l’esprit conquérant et l’intention de faire honneur à nos titres mondiaux. Les pilotes auront toute la faculté de laisser parler leur panache et nous jouerons notre carte à fond, au moment où nos rivaux se disputeront la couronne de dauphin. La Signatech-Alpine a connu la plus grande réussite cette saison et j’espère que la Baxi DC Racing Alpine sera également récompensée à la hauteur de l’investissement de l’équipe technique et des pilotes. Ce week-end va nous permettre de savourer ce qui a été accompli lors d’une saison historique pour Alpine. Mais nous pensons aussi à l’avenir et nous suivrons avec attention les ‘rookie tests’ du dimanche. »

Philippe Sinault, Team principal Signatech-Alpine : « À Fuji comme à Shanghai, nous avons fait le nécessaire pour atteindre l’objectif des titres LMP2. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de souffler et de réaliser ce que nous avions accompli avant de refaire nos valises pour Bahreïn ! Pour la dernière course de la saison, nous serons toutefois libérés de cette tension et c’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’appétit que nous aborderons le week-end. Il s’agira de la dernière course de l’Alpine A460 et nous n’aurons pas d’autre objectif que de délivrer la performance maximale pour jouer la victoire. Je pense que tout le monde adoptera cette stratégie pour un sprint de six heures ! À Sakhir, nous devrons composer avec des conditions sensiblement différentes ce que nous avons rencontré en Asie. Outre la chaleur, la particularité de cette piste est son environnement. En fonction du vent, la piste peut se recouvrir d’une couche de sable et de poussière, qui provoque une usure plus rapide des pneumatiques. Il faudra travailler sur ce point dès les essais libres. Nous sommes également enthousiastes à l’idée de tester Thomas Laurent. C’est un jeune pilote prometteur, soutenu par PASO et dont nous avons suivi la progression tout au long de la saison. Nous sommes ravis de l’accueillir dans la famille Alpine à Bahreïn et de lui offrir sa première expérience en prototype au plus haut niveau. Cela correspond bien à la philosophie de détection et de formation de Signatech-Alpine. »

Marie-Hélène Bacle,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*