ELMS Spa: Week-end contrasté pour Duqueine Engineering

© DR

Auteur de deux podiums consécutifs au Red Bull Ring puis au Circuit Paul Ricard lors des deux dernières épreuves de l’ELMS, l’équipage de la Ligier JS P3 #19 du team Duqueine Engineering comptait bien se mêler à nouveau pour la victoire sur le mythique tracé de Spa. David Droux, qui avait prix un excellent départ, Dino Lunardi et David Hallyday ont malheureusement été coupés dans leur élan par un problème mécanique, qui obligeait leur voiture à abandonner dans la première moitié de course.

 

A quelques dixièmes de la victoire en Autriche et dans le Var, les trois coéquipiers espéraient réaliser un bon résultat en Belgique afin de conserver des espoirs de titre dans la catégorie LMP3. Ce souci mécanique assure malheureusement la victoire au championnat de l’équipe United Autosports mais la #19 du team Duqueine Engineering demeure toutefois sur le podium provisoire du championnat, une performance déjà remarquable pour une première saison en ELMS.

Peu en réussite lors des dernières courses malgré un rythme satisfaisant, l’équipage de la #20 voit ses efforts récompensés par une 10ème place, qui lui permet de figurer dans les points. Maxime Pialat, Eric Clément et Antonin Borga auraient pu espérer mieux en course mais se sont montrés à leur avantage sur un circuit aussi exigeant que celui de Spa.

L’événement du week-end en RS01 Trophy était sans conteste la présence de l’ancien pilote de Formule 1 Robert Kubica dans les rangs du team Duqueine Engineering. Son duo avec Christophe Hamon sur la RS01 #16 permettait à l’équipe de remporter son deuxième podium consécutif dans le championnat avec une troisième place dans la course endurance, que Lonni Martins et Philippe Bourgois terminaient en dixième position après que ce dernier ait été heurté par un autre concurrent au départ.

Il s’en fallait ensuite de peu pour que l’ancien pilote Renault F1 Team remporte un nouveau podium dans la course Pro qu’il terminait finalement au 4ème rang alors que Lonni Martins voyait sa course gâchée par un accrochage dans le premier virage. Dans le bon rythme, Christophe Hamon prenait lui la 6ème place d’une course Prestige très disputée que Philippe Bourgois terminait, de son coté, hors du Top 10.

LE CIRCUIT
Souvent cité par les pilotes de très haut-niveau parmi leurs circuits favoris, Spa serpente dans la forêt sur 7 kilomètres de virages rapides et de passages techniques qui s’apparentent à un véritable ‘Toboggan des Ardennes’. Avec le terrible Raidillon de l’Eau Rouge, enchaînement en très forte montée qui se négocie à l’aveugle et à fond (dans la plupart des catégories), il dispose d’un morceau de bravoure célèbre dans le monde entier… Les virages de Blanchimont ou des Combes, entre autres, viennent compléter la difficulté d’un tracé des plus exigeants…

LES CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES
Si sa technicité et sa rapidité se suffisent largement à elles-mêmes, les conditions météo délicates viennent souvent rajouter encore à la difficulté du défi spadois… Une fois n’est pas coutume, le paddock de l’ELMS a pu bénéficier d’un large soleil et d’une piste sèche pendant l’ensemble du week-end. Les acteurs du championnat ont pu ainsi se préparer au mieux et profiter pleinement du Toboggan des Ardennes sans avoir à s’inquiéter des caprices du ciel…

LA PETITE HISTOIRE
Auteur de 12 podiums dont une victoire au Grand Prix du Canada en 2008, Robert Kubica dispose de sérieuses références en Formule 1. Si un grave accident de rallye en 2011 a largement contrarié sa carrière dans la catégorie reine du sport automobile, le pilote polonais est toujours en mesure de briller derrière un volant, comme l’ont notamment prouvé ses performances au rallye du Monte Carlo 2015. Invité par Renault Sport à disputer la manche ardennaise du RS01 Trophy sur la voiture N°16 exploitée par Duqueine Engineering, il a donc amené toute son expérience et son talent le temps de ce week-end exceptionnel. Un grand honneur pour l’équipe de Gilles Duqueine et Yann Belhomme.

LES RÉACTIONS
YANN BELHOMME : « Nous sommes forcément déçus pour l’équipage de la N°19 dont la course s’est arrêtée de manière précipitée à cause d’un problème de rupture du support du compresseur de boite de vitesse. Nous n’avions pas connu de gros problème de fiabilité jusqu’ici et il faut savoir l’accepter même si c’est très frustrant de voir la voiture coincée dans le box, c’est le sport mécanique. Il faut féliciter United Autosports pour sa victoire au championnat et nous remobiliser pour terminer sur le podium du classement à Estoril dans quelques semaines. Pour une première saison en ELMS, ce serait déjà un résultat formidable. Je suis heureux du niveau de performance affiché par la N°20 sur un circuit aussi difficile à maîtriser que celui de Spa. Leur rythme progresse de course en course et ils auraient pu espérer mieux que cette dixième place. Terminer à nouveau dans les points est déjà une petite victoire et je pense qu’il faudra compter avec eux au Portugal. Du côté du RS01 Trophy, nous étions bien sûr très heureux d’accueillir Robert Kubica. Pouvoir bénéficier de l’expérience d’un ancien pilote de Formule 1 est une chance exceptionnelle et son professionnalisme a pu tirer tout le monde vers le haut. Christophe Hamon s’est montré à la hauteur de son prestigieux coéquipier et leur podium en course Endurance est une grande satisfaction pour l’équipe. Après celui de Nelson au Castellet, c’est notre deuxième podium consécutif en RS01 Trophy et cela prouve que le travaille fourni par tout le team paye. Lonni Martins et Philippe Bourgois, que nous étions heureux de retrouver sous les couleurs de Duqueine Engineering en compétition, ont joué de malchance tout le week-end et nous sommes vraiment déçus pour eux. C’est dommage car le profil de la course pouvait vraiment leur convenir. Au final, les sentiments à l’issue du week-end oscillent donc entre frustration et satisfaction… C’est le propre de la course automobile et c’est cela qui nous fait vibrer. »

DAVID DROUX : « Le départ a été plutôt agité et je suis content d’avoir évité les accrochages et d’avoir pu gagner une position. Notre stratégie était de garder un bon rythme tout en économisant les pneumatiques. Nous étions dans le bon wagon lorsque nous avons connu un souci mécanique qui nous a empêché de continuer la course, c’est forcément une déception car nous pouvions espérer un bon résultat. L’objectif sera de faire un podium à Estoril et d’essayer de récupérer notre deuxième place au championnat. »

ANTONIN BORGA : « J’ai pris énormément de plaisir ce week-end, c’était ma première à Spa et découvrir le circuit au volant d’une voiture comme la Ligier JS P3 était l’idéal. Avec son appui aérodynamique, c’est une auto parfaite pour ce genre de circuit rapide. Je me sens très bien au sein de l’équipe Duqueine Engineering que je considère comme une famille. Nous étions plutôt à l’aise ce week-end et nous pouvons être optimistes pour la suite. »

LONNI MARTINS : « Rien ne s’est passé comme nous le voulions ce week-end. Nous n’avons pas pu beaucoup rouler en essais à cause de soucis techniques sur la voiture et c’était donc difficile d’avoir des repères en qualifications sur un circuit aussi exigeant que Spa. Philippe a été touché par une autre voiture au départ de la course Endurance et nous avons du repasser par les stands pour réparer… Nous terminons finalement dixièmes mais nous ne pouvions rien espérer avec un tel déroulement. Le mauvais scénario s’est répété lors de la course Pro car j’ai été percuté à la Source par un autre concurrent qui a perdu l’arrière de sa voiture et a pulvérisé la mienne. C’est un week-end à oublier. »

LONNI MARTINS : « Rien ne s’est passé comme nous le voulions ce week-end. Nous n’avons pas pu beaucoup rouler en essais à cause de soucis techniques sur la voiture et c’était donc difficile d’avoir des repères en qualifications sur un circuit aussi exigeant que Spa. Philippe a été touché par une autre voiture au départ de la course Endurance et nous avons du repasser par les stands pour réparer… Nous terminons finalement dixièmes mais nous ne pouvions rien espérer avec un tel déroulement. Le mauvais scénario s’est répété lors de la course Pro car j’ai été percuté à la Source par un autre concurrent qui a perdu l’arrière de sa voiture et a pulvérisé la mienne. C’est un week-end à oublier. »

LES RÉSULTATS
ESSAIS LIBRES 1
ELMS
6ème chrono LMP3 en 2.16.760 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
14ème chrono LMP3 en 2.19.118 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY
6ème chrono en 2.17.887 #16 (R.Kubica
/ C.Hamon)
11ème chrono en 2.19.594 #17 (L. Martins / P. Bourgois)
 
ESSAIS LIBRES 2
ELMS
11ème chrono LMP3 en 2.17.472 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
12ème chrono LMP3 en 2.17.655 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY
13ème chrono  en 2.18.769 #16 (R.Kubica / C.Hamon)
15ème chrono en 2.21.314 #17 (L. Martins / P. Bourgois)

ESSAIS LIBRES 3 (uniquement RS TROPHY)
8ème chrono en 2.16.316 #16 (R.Kubica / C.Hamon)
15ème chrono en 2.21.810 #17 (L. Martins / P. Bourgois)

QUALIFICATIONS
ELMS
7ème chrono LMP3 en 2.15.448 #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)
13ème chrono LMP3 en 2.16.039 #20 (M. Pialat / A. Borga / E. Clément)

RS TROPHY
QUALIF AM / PRO
7ème chrono en 2.16.866 (C.Hamon) / 3ème chrono en 2.13.951 (R.Kubica)
8ème chrono en 2.17.113 (P. Bourgois) / 14ème chrono  en 2.16.409 (L.Martins)
 
COURSES
Classement LMP3 ELMS
1er : #9 (Guibbert / Petit / Trouillet) Graff Racing
2ème : #2 (Brundle / Guasch / England) United Autosports
3ème : #3 (Patterson / Bell / Boyd) United Autosports
10ème : #20 (M. Pialat / A.Borga / E. Clément) Duqueine Engineering
Non classés : #19 (D. Lunardi / D. Droux / D. Hallyday)

RS TROPHY Course Endurance
3ème : #16 (R.Kubica / C.Hamon) Duqueine Engineering
10ème : #17 (L. Martins / P. Bourgois) Duqueine Engineering

RS Trophy Course Pro / Course Am
4ème (R.Kubica) / 6ème (C.Hamon) #16 Duqueine Engineering
Non classé (L.Martins) / 13ème (P.Bourgois) #17 Duqueine Engineering
 
Quart de Tour – Tanguy Buisson,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*