Eurocup FR Paul Ricard: Tech1 Racing reste dans le match

Dorian Boccolaci sur le podium du Paul Ricard

Pour son épreuve nationale, Tech 1 Racing a réalisé une belle prestation d’ensemble en menant Dorian Boccolacci au podium, mais aussi Gabriel Aubry, Sacha Fenestraz et Hugo de Sadeleer aux points. En dépit des performances affichées, les hommes de Simon Abadie souhaitent renouer à tout prix avec la première marche du podium alors que la bataille pour le titre bat son plein.

 

Après une pause estivale ponctuée de trois podiums acquis à Spa-Francorchamps et Assen dans le cadre de la Formula Renault 2.0 NEC, Tech 1 Racing retrouvait l’Eurocup Formula Renault 2.0 avec la victoire en objectif. Durant les essais collectifs, Sacha Fenestraz donnait le ton en intégrant par deux fois un quinté de tête pour lequel Dorian Boccolacci échouait de peu. En parallèle, Gabriel Aubry et Hugo de Sadeleer progressaient au fil de la journée.

Les qualifications du samedi confirmaient cette tendance avec la belle quatrième position signée par Sacha Fenestraz, quatre rangs devant Gabriel Aubry et dix devant Hugo de Sadeleer. Victime d’un problème d’embrayage, Dorian Boccolacci se contentait d’une modeste dix-septième place avant d’offrir un véritable récital en course le voyant finir cinquième, suivi par Sacha Fenestraz. Également en lutte pour les points, Gabriel Aubry perdait gros dans un accrochage tout comme Hugo de Sadeleer.

Dimanche, Dorian Boccolacci se montrait déterminé pour affirmer le rythme affiché la veille. Il obtenait finalement le troisième temps des qualifications devant Gabriel Aubry tandis que Sacha Fenestraz et Hugo de Sadeleer intégraient le top dix. Malgré ses tentatives et un magnifique duel à Signes, Dorian Boccolacci devait faire avec un nouveau podium alors que Gabriel Aubry et Sacha Fenestraz permettaient à l’écurie toulousaine d’avoir trois monoplaces dans le quinté de tête. Hugo de Sadeleer n’était pas en reste en marquant aussi les unités de la huitième position.

Au général, Tech 1 Racing conserve le troisième rang chez les équipes. Parmi les pilotes, Dorian Boccolacci reste en lutte pour le titre, Sacha Fenestraz remonte à la cinquième place, Gabriel Aubry à la dixième, juste devant Hugo de Sadeleer.

« C’était un week-end à deux visages », résume Simon Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « Samedi, nos espoirs de départ sur les deux premières lignes ont été compromis lorsque l’embrayage de Dorian a lâché dès le premier tour de la Q1, mais il a limité la casse avec une course superbe. Nous passons ensuite le dimanche dans le trio de tête, mais nous en voulons plus. L’objectif est de tout mettre en œuvre pour s’imposer à Spa et finir le plus haut possible au championnat. »

« En parallèle, il faut souligner les énormes progrès de Sacha dans l’exercice des qualifications. Il possède désormais le potentiel pour être régulièrement devant comme nous l’avons vu en Q1 et en Q2 avant une petite erreur lui coûtant extrêmement cher dans son dernier tour. Sans de petites fautes, un podium aurait pu être envisageable en course 1, mais il s’est rattrapé dimanche avec une très belle prestation, un bon départ et un calme olympien dans ses dépassements pour remonter. »

« Après des problèmes en essais, Gabi a bien redressé la barre en signant le huitième temps des qualifications et en étant vraiment bien placé en course avant que les batailles dans le peloton l’empêchent de prendre des points. En Q2, il réalise sa meilleure qualification de l’année en confirmant le potentiel qu’on lui connaît avant de finir au pied du podium après une course solide durant laquelle il n’a cessé de mettre la pression à Scott, ce qui a payé. »

« Hugo a connu un week-end un peu plus compliqué. Après une Q1 difficile, il a su hausser son niveau de jeu en Q2 en dépit de difficultés dans l’alignement des secteurs, notamment le dernier. Le potentiel était néanmoins là malgré une première course mouvementée. Il doit d’abord éviter un accident avant d’entamer une remontée qui s’achève dans un accrochage. Dimanche, il effectue une course solide dans le groupe de tête, mais les performances sont tellement denses qu’aucune opportunité de dépassement ne s’est présentée. »

« Le meeting a ainsi offert du positif et du négatif », conclut Simon Abadie. « Nous sommes toujours dans le coup, mais nous devons tous concrétiser un week-end sans erreur à Spa. C’est important d’y parvenir dans l’objectif de renouer avec la plus haute marche du podium. »

Avant la prochaine étape de l’Eurocup Formula Renault 2.0 à Spa-Francorchamps du 23 au 25 septembre, Tech 1 Racing sera actif une semaine auparavant au Nürburgring dans le cadre de la Formula Renault 2.0 NEC.

Dorian Boccolacci
Essais collectifs 1 : 6ème – Essais collectifs 2 : 6ème
Qualification 1 : 17ème – Course 1 : 5ème
Qualification 2 : 3ème – Course 2 : 3ème

Hugo De Sadeleer
Essais collectifs 1 : 13ème – Essais collectifs 2 : 8ème
Qualification 1 : 14ème – Course 1 : 18ème
Qualification 2 : 9ème – Course 2 : 8ème

Sacha Fenestraz
Essais collectifs 1 : 5ème – Essais collectifs 2 : 4ème
Qualification 1 : 4ème – Course 1 : 6ème
Qualification 2 : 8ème – Course 2 : 5ème

Gabriel Aubry
Essais collectifs 1 : 20ème – Essais collectifs 2 : 13ème
Qualification 1 : 8ème – Course 1 : 15ème
Qualification 2 : 4ème – Course 2 : 4ème

Eurocup Formula Renault 2.0 – Pilotes : 1. Lando Norris, 202 points… 4. Dorian Boccolacci, 133 points ; 5. Sacha Fenestraz 62,5 points… 10. Gabriel Aubry, 27 points ; 11. Hugo de Sadeleer 25 points……

Eurocup Formula Renault 2.0 – Teams : 1. Josef Kaufmann Racing, 256 points ; 2. R-ace GP, 209,5 points ; 3. Tech 1 Racing, 195,5 points ; 4. AVF by Adrian Vallés, 171 points ; 5. Fortec Motorsports, 62 points……

Communiqué,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*