Porsche: Jaminet en tête, Martinet by Alméras 2ème Teams !

Mathieu Jaminet au Red Bull Ring © DR

Martinet by Alméras domine le meeting du Red Bull Ring, première étape d’un mois de juillet intensif sur le front de la Porsche Mobil 1 Supercup. Si la victoire échappe de peu à Mathieu Jaminet, auteur d’un superbe deuxième podium en 2016, le lauréat du Porsche Motorsport International Scholarship Cup Program se hisse aux commandes du championnat. Il affirme par ailleurs sa domination au classement Rookie dans lequel il est talonné par Steven Palette.

Quant à la structure héraultaise, la plus prolifique en Autriche, elle s’élève à la 2ème place du championnat Teams.

Ayant choisi de ne pas y effectuer de tests, le circuit devait figurer parmi les plus difficiles du calendrier pour le team. Et pourtant. Grâce à l’expérience acquise l’an passé et malgré l’asphalte récemment refait, l’équipe technique a su très rapidement définir un set-up suffisamment efficace pour offrir le meilleur chrono des essais libres à Jaminet. Le Messin manque ensuite pour 3/1000e de seconde sa première pole position. Mais grâce à un excellent envol, il parvient à devancer le poleman, et il faudra au futur vainqueur, Sven Müller, réaliser une manoeuvre ‘limite’ pour déloger Mathieu du commandement au premier virage. Trois interventions de la voiture de sécurité, en 16 tours, ne lui permettent malheureusement pas de reprendre l’avantage. Ce deuxième podium, pour sa troisième course en Supercup, sur une piste encore glissante de l’orage matinal, lui vaut toutefois de prendre la première place du championnat, et d’asseoir sa domination chez les Rookies.

Steven Palette, auteur d’un Top-10 à Monaco qui confirma sa pointe de vitesse, élève lui aussi son niveau de jeu durant cette saison de découverte. Il se hisse d’abord sur la 3ème ligne, puis se classe 4ème de l’épreuve après avoir sérieusement menacé le pilote Porsche Junior Matteo Cairoli. Il participe ainsi à l’excellente opération réalisée par Martinet by Alméras qui passe de la 4ème à la 2ème place au championnat Teams. Steven, pour sa part, s’isole derrière Jaminet chez les Rookies. Roland Berville, enfin, coupe la ligne d’arrivée en 22ème position, gagnant cinq places grâce à de superbes dépassements, et des chronos, à comparer aux autres Gentlemen, du niveau de ceux établies en qualifications sur une piste pourtant très piégeuse.

Philippe Alméras (Team Principal) : « Le terme avait été employé lors de notre dernier meeting de Carrera Cup France à Zandvoort, mais là nous pouvons l’affirmer, nous avons réalisé un véritable hold-up. Sans essais préalables sur cette piste dotée d’un nouveau revêtement, le bilan est tout simplement exceptionnel. Nos deux voitures de pointe se classent en effet dans le quatuor de tête, et au moins jusqu’au week-end prochain à Silverstone, Mathieu est en tête du championnat. Les conditions étaient pourtant très difficiles en raison d’un orage qui s’est abattu dimanche matin, nécessitant une sérieuse réflexion stratégique, en terme de réglages et de pneumatiques à chausser à la vue de l’assèchement de la piste. L’équipe a cependant fait le bon choix et c’est véritablement la performance des autos – et bien entendu le talent de nos pilotes qui, contrairement à d’autres, ne sont pas partis à la faute – qui a conditionné cet excellent résultat, et non les circonstances de courses, puisque nous roulions dans les chronos des qualifications. Mathieu a très bien roulé, Steven est revenu dans le match en adoptant un très bon rythme en course, quant à Roland, il a effectué un super week-end. Premiers au championnat Pilotes, doublé chez les Rookies, deuxième Team, cela gonfle le moral des troupes après ce coup d’envoi du marathon de quatre courses en cinq semaines ! »

Mathieu Jaminet (2ème) : « Je savais que j’en étais capable, mais c’est très satisfaisant de se hisser aux commandes d’un championnat aussi relevé que la Supercup. Pour une première sur ce circuit, je me suis rapidement senti en confiance, avec le meilleur temps des libres. Malheureusement, la pole m’échappe pour seulement 3/1000èmes de seconde ! En course, malgré la piste délicate, j’ai saisi ma chance au départ, mais dû céder les commandes. Bravo à Sven pour sa victoire, mais on s’en rapproche. Pour cela, je dois remercier Martinet by Alméras qui s’est très vite hissé au niveau des meilleurs teams du plateau. »

Steven Palette (4ème) : « Le tracé parait simple, mais il est très court et nécessite des tours proches de la perfection. Je me suis rapidement acclimaté et j’étais en confiance avant les qualifs qui ont effectivement été positives, tant les écarts sont serrés, et parce que j’ambitionnais un Top-5 ce week-end. Dimanche matin, le doute nous a gagné lorsque nous avons observé les conditions au réveil, mais grâce au travail du team, la voiture n’a rien perdu de sa superbe sur une piste sèche à 90%. Il m’a fallu être incisif au départ pour gagner une place, et le début de course était bon. Les Safety Cars ont cependant cassé le rythme, mais l’objectif a été atteint ! »

CLASSEMENTS : 1. Sven Müller (Lechner MSG Racing Team), 2. Mathieu Jaminet (Martinet by Alméras) à 1’‘319, 3. Jeffrey Schmidt (Lechner Racing Middle East) à 2’‘093, …, 4. Steven Palette (Martinet by Alméras) à 9’‘907, …, 22. Roland Berville (Martinet by Alméras) à 21’‘275, etc.

Championnat : 1. Mathieu Jaminet 48 pts, 2. S. Müller 43 pts, 3. M. Cairoli 40 pts, …, 8. Steven Palette 22 pts, etc.
Rookies : 1. M. Jaminet 48 pts, 2. S. Palette 22 pts, etc.

Prochaine manche : Silverstone, du 8 au 10 juillet.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*