24H du Mans: Un grand bravo à Inès Taittinger pour une première !

Agnès Taittinger une 'première' au Mans

Véritable pilote engagée, la jeune femme vient d’accomplir un véritable rêve en participant pour la première fois à la plus grande course d’endurance au monde : les 24 heures du Mans.

Une réelle prouesse réalisée aux côtés de ses co-équipiers de l’écurie Pegasus – Léo Roussel et Rémy Striebig. Avec des temps remarquables et des tours de piste à une vitesse de pointe atteignant les 300 km/h , Inès a gagné le respect de ses pairs et affiche des résultats prometteurs pour le reste de sa saison en championnat d’endurance (WEC : World Endurance Championship).

 

Malgré un incident technique survenu à seulement une heure de la fin, Inès reste confiante et sait relativiser. “Cela faisait 1 heure que l’on ménageait la voiture pour être sûrs de rallier l’arrivée.. Bien sûr j’aurai voulu terminer, si près du but ! Mais il est très rare qu’un(e) jeune pilote termine cette mythique course d’endurance.. jusqu’au damier, rien n’est gagné”.

Julien Shell, le team manager de l’écurie Pegasus confirme qu’il n’y avait aucun moyen d’éviter cet incident purement mécanique, en aucun cas lié au pilotage. “Personne n’a commis d’erreur, cela fait simplement parti des risques.”

Inès sait aussi que sa récente exposition médiatique ces dernières semaines (Le Grand Journal, Eurosport, VSD, Lui, Challenges…) a attisé le regard des curieux, d’autant que c’est l’une des seules filles sur le circuit dans sa catégorie LMP2. “C’est une expérience qui me marquera à vie. Et c’est très positif pour mes partenaires, que je remercie très sincèrement. Je continuerai à jouer à fond cette carte car j’ai besoin de nombreux soutiens pour pouvoir continuer et recourir les 24 heures l’année prochaine !”

Prochaine étape : le Red Bull Ring les 16 et 17 Juillet.

Agence L’Ecurie,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*