Brad Pitt donnera le Grand Départ aux côtés de Pierre Fillon

Brad Pitt © DR

Depuis 93 ans, cette course mythique a écrit les plus belles pages de l’histoire automobile. Les 24 Heures du Mans s’élanceront samedi 18 juin à 15 heures.

1923 : la naissance d’un mythe
Les débuts des 24 Heures du Mans se font dans une relative discrétion. Les médias, absorbés sur les épreuves de vitesse et fascinés par les voitures de course, ne prêtent guère attention à cette nouvelle épreuve qui met en scène des modèles de tourisme s’affrontant dans une course d’endurance. Le départ est donné le 26 mai, à 16 heures comme le veut encore la tradition aujourd’hui.

Ce jour-là, 33 concurrents s’élancent sur les 17,26 km du circuit du Mans, transformés en gigantesque bain de boue par des conditions météorologiques dantesques. Le lendemain la météo s’améliore, ce qui permettra de hausser l’allure et de battre plusieurs records internationaux sur route. La Chenard & Walcker d’André Lagache et René Léonard s’adjuge ainsi les records de distance sur 24 heures et de temps sur 2000 km… en plus de la victoire des cette première édition 24 Heures du Mans. Passée la ligne d’arrivée, seuls trois concurrents auront abandonné : une proportion qui ne sera plus jamais atteinte par la suite.

Un des plus grands événements  sportifs au monde
Cette course historique, à l’aura internationale, est aujourd’hui passée au rang de mythe et fait partie intégrante du patrimoine sportif mondial. 93 ans de quête de la performance, d’innovations, de défis, de duels, de dépassement de soi ont forgé une épreuve qui n’a nulle autre pareille. En 2015, plus de 260 000 spectateurs se sont donné rendez-vous pour suivre en live une 83ème édition retransmise dans 190 pays ! Et l’édition 2016 s’annonce d’ores et déjà inscrite dans la même dynamique. 60 concurrents prendront le départ avec le rêve d’ajouter leur nom au palmarès des vainqueurs des 24 Heures du Mans. Dans la catégorie reine, les LM P1, la bataille promet de faire rage entre la soif de revanche d’Audi, détrôné en 2015, les ambitions d’hégémonie de Porsche et la détermination inébranlable de Toyota. La catégorie LM GTE, elle, verra le retour de Ford qui compte bien remettre au goût du jour les célèbres joutes Ferrari/Ford des années 60. Le 18 juin, le monde sera tourné vers les 24 Heures du Mans.

Michaël Draï – Une Idée Com,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*