Sardaigne étape2 : Xavier de Soultrait résiste !

Xavier de Soultrait dans l'étape 2 © DR

Le Goldentyre Sardaigne Rallye Race est en mode crescendo ! Aujourd’hui, l’étape 2 de Budoni à Sa Itria (266 km) a révélée beaucoup de navigation ce qui, pour de nombreux concurrents fut l’occasion de se perdre, de ‘jardiner’ selon le langage des motards. Certains ont vécu d’autres désagréments dont celui d’encaisser des soucis mécaniques dont ils se seraient volontiers passés.

 

Le français Xavier de Soultrait sur Yamaha n’a pas été épargné mais il tient toujours à bout de bras. Les victoires de Joan Pedrero (ESP-Sherco) dans le premier secteur sélectif et celle de Alessandro Botturi (ITA-Yamaha) dans le second, le fragilise légèrement face à son compatriote de chez Beta, Olivier Pain.

« J’ai bien jardiné durant cette journée et ouvert les deux spéciales » commente Xavier. « Dans le premier secteur, j’ai commis des erreurs en m’égarant à plusieurs reprises, alors que dans le second, je m’en suis mieux sorti. En constatant mes erreurs, j’ai été pris par deux sentiments, celui de savoir si un adversaire allait revenir sur moi pour m’aider ou alors si j’allais continuer à rouler en solo ! Je reconnais que c’est trop bien d’être devant et de se faire plaisir ! »

Adrien Van Beveren autre pilote Yamaha déguste ce Rallye de Sardaigne comme son équipier, avec le même plaisir et une super-motivation. « J’ai bien roulé aujourd’hui. Sur un bon rythme dans la première spéciale et appliqué en navigation. Je termine 3ème avec peu d’écart (2’34’’) sur le vainqueur. Dans la seconde, j’ai perdu deux à trois minutes en me perdant. Kevin (Benavides) est arrivé, j’ai pris sa roue. Ce rallye avec une petite moto est très typé enduro, il fournit une bonne expérience pour assimiler le road-book qui annonce des changements permanents… »

Olivier Pain qui prend la juste mesure de sa Beta, n’a pas commis trop d’erreur, sa place de 3ème au général souligne la rapidité de son adaptation. « Kevin (Benavides) m’est passé devant et sa moto soulevait beaucoup de poussière, cela fait parti du jeu sarde. Dans la seconde spéciale, plus appliqué, j’ai commis moins d’erreur. Quand j’ai récupéré Adrien (Van Beveren), sa poussière présentait du danger alors, j’ai pris mes distances pour ne pas compromettre mon classement… »

Trois français dans le top 5 au classement général avec Xavier de Soultrait leader, Olivier Pain, 3ème Adrien Van Beveren, 5ème. Pas de quoi pavoiser à trois jours de l’arrivée, chaque jour étant un nouveau jour ici, en Sardaigne.

La seule féminine du plateau, Rosa Romero Font sur KTM occupe la 38ème place du général : « Je roule à mon rythme en évitant de me perdre » commente la Catalane tout sourire.

En Quad, Ignacio Casale et Rafal Sonik roulent pratiquement à l’identique, ce soir le Chilien conserve l’avantage !

Demain première partie de l’étape marathon, elle emmènera les concurrents de Sa Itria à Arbatax pour un total kilométrique de 284 km. Deux spéciales au menu dominical avec 98 km et 67 km. Les motos et quads seront mis en parc fermé dans les luxuriants jardins de l’Hôtel Club Saraceno à Arbatax.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*