Porsche Sprint Challenge France à Magny-Cours : Trois courses pour le prix de 2 !

Comme le veut une tradition bien établie, la deuxième moitié de la saison du Porsche Sprint Challenge France a débuté à Magny-Cours le dernier week-end d’août avec une météo radieuse et des températures un peu plus clémentes que celles que nous avons subit ces dernières semaines ce qui a permis aux pilotes et aux mécaniques de s’en donner à cœur joie.

Avant même d’entrer dans le vif du sujet, le meeting débutait par la deuxième course du meeting de Lédenon qui avait dû être interrompu à cause de la météo qui avait rendu la piste impraticable le 23 avril dernier. Pas d’essais qualificatifs pour cette course puisque la grille de départ était celle établie lors des essais de Lédenon et que seuls les pilotes qualifiés à Lédenon étaient autorisés à y participer.

En Sport Cup Series, très mal qualifié à Lédenon, Jean-Christophe Dos Santos (JC Garage), s’élançait de la neuvième place et entamait une superbe remontée qui allait l’amener à s’emparer de la tête de la course au dixième tour au détriment de Charles Didier (Riviera Motorsport) qui terminait second et s’imposait en groupe 718, Gaétan Dupas (Team Dupas) complétant le podium tandis qu’Hervé Glinche (Glinche Racing), sixième, remportait la catégorie 981.

En Cup Series, Benjamin Paque (CLRT) et Marlon Hernandez (CLRT) s’élançaient en tête, mais Marlon Hernandez devait abandonner au huitième tour suite à des soucis de freins laissant à Emil Caumes (CLRT) la seconde place tandis que Jean-Luc Beaubelique (Racing Technology) complétait le podium après une course limpide. Derrière ces trois pilotes en catégorie 992, François Chotard (Chotard Team), sixième s’imposait en 991-2 alors qu’Yves Godard (Team 52), huitième, remportait le groupe 991-1 et que Christophe Calice (911 Impact), onzième, était déclaré vainqueur de la catégorie R.

Samedi matin, la journée commençait par les essais qualificatifs qui voyaient Benjamin Paque signer la première pole position en Cup Series alors que Frédéric Ancel (Porsche Lorient Racing) signait la seconde. Très rapide, Cyril Caillo (Racing Technology) se plaçait troisième et premier des 991-2 sur la grille de la première course. Huitième, Yves Godard se montrait le plus rapide des 991-1 et douzième, Anne-Sophie Nourry (Nourry Experience) était la plus rapide des R. La grille de la seconde course était complétée par David Sarny (Berto Moteurs), huitième et premier des 991-2, alors qu’Yves Godard, dixième réalisait le doublé et que Michel Ettouati (IMSA Performance) se classait premier des R à la treizième place.

Trois 997 GT3 Cup venaient compléter la grille habituelle des Sport Cup Series et c’est celle pilotée par Emmanuel Bilz (Berto Moteurs) qui se montrait la plus rapide lors des premiers essais qualificatifs. Quatrième, Jean-Charles Carminati (Riviera Motorsport) était en tête des 718, deux places devant Rodolphe Gabrion (Rempp Racing) qui s’imposait en 981, Jean-Christophe Dos Santos étant le plus rapide des 996, mais à la onzième place seulement. En tête de la deuxième grille, on retrouvait une 997 GT3 Cup pilotée cette fois par Marc Boithiot (Berto Moteurs), Didier Charles (Riviera Motorsport) s’imposant en 718 à la quatrième place, Jean-Christophe Dos Santos étant de nouveau le plus rapide des 996, mais à une belle cinquième position, immédiatement suivi par Rodolphe Gabrion qui signait le doublé en 981.

Ce sont les Sport Cup qui lançaient le ballet des courses avec un parcours limpide pour Emmanuel Bilz qui s’imposait sans jamais avoir été inquiété devant Marc Boithiot et Jean-Charles Carminati qui remportait naturellement le groupe 718. Cinquième, Gaétan Dupas s’imposait sur le fil en 996 alors que Lucas Glinche (Glinche Racing) terminait septième et premier des 981.

La deuxième course de Sport Cup Series était tout aussi limpide avec le poleman Marc Boithiot qui terminait sur la première marche du podium tandis que Charles Didier, troisième, remportait la catégorie 718, juste devant Jean-Christophe Dos Santos qui gagnait le groupe 996 alors que Rodolphe Gabrion, septième remportait la catégorie 981.

Le départ de la première course de Cup Series était beaucoup plus mouvementé avec 4 pilotes essayant de rentrer de front dans le gauche des stands ce qui naturellement se terminait par quelques voitures dans le bac à graviers. Après quelques tours sous safety car le temps de remettre tout en ordre, la course était relancée avec un Benjamin Paque solidement installé aux commandes sous la pression constante de Frédéric Ancel qui terminait second à une seconde seulement du vainqueur. Cinquième, Anne-Sophie Nourry s’imposait en catégorie R tandis que François Chotard, septième, remportait la catégorie 991-2, mais il fallait descendre en dix-neuvième place pour trouver le vainqueur du groupe 991-1 en la personne de Franck Belard (DBG Motorsport). A noter la belle remontée de Sébastien Dussolliet (ABM) qui terminait sixième après s’être élancé de la quinzième place et avoir évité le fouillis du premier virage.

Pas ‘d’embrouilles’ au départ de la seconde course de Cup Series, mais de très belles bagarres qui voyaient Benjamin Paque s’imposer sur Frédéric Ancel au dixième tour avant que Marlon Hernandez (CLRT) n’en fasse de même à 3 tours de l’arrivée. Derrière les trois 992 et le doublé de CLRT, il fallait descendre en dixième place pour trouver la première ‘non 992’ avec François Chotard qui réalisait un doublé en 991-2, Yves Godard, douzième, s’imposant en 991-1 et Michel Ettouati confirmant son classement des essais en remportant la catégorie R avec la quinzième place au classement général. Un autre pilote ABM, Karim Ajlani, se faisait remarquer avec une belle remontée qui lui permettait de gagner 5 places avant qu’un tête-à-queue ne lui fasse perdre le bénéfice de sa superbe course.

Rendez-vous sur le circuit Paul Ricard du Castellet les 7 et 8 octobre pour l’avant dernier meeting de la saison 2022 du Porsche Sprint Challenge France.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*