Les MICHELIN Pilot Sport EV gomment les écarts dans les rues de Marrakech

Edoardo Mortara (CHE), ROKiT Venturi Racing , 1st position, winner podium

– Le Championnat du Monde ABB FIA Formula E retournait pour la 5ème fois sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech, mais c’est la première année que la course s’y tenait en juillet.
– De 15 à 55°C au sol : les MICHELIN Pilot Sport EV ont performé avec constance qu’elles que soient les conditions de piste.
– Les pneumatiques Michelin offrent sécurité, confiance et efficience à tous les moments de la journée. Un capital important pour les pilotes, qui ont pu se battre sans retenue jusqu’à la ligne d’arrivée.

Pour son cinquième passage par l’Afrique du Nord, le Championnat du Monde ABB FIA Formula E a une nouvelle fois choisi Marrakech (Maroc). Un lieu agréable, un circuit connu de toutes les écuries, mais une date du 2 juillet qui posait quelques interrogations quant à la chaleur potentielle en cette période. Mais davantage que la redoutée montée du mercure, les équipes de Michelin ont surtout dû faire face à des écarts de température très importants, qui ont conduit les écuries à adapter leur stratégie pneumatique à plusieurs reprises.

Le circuit de Marrakech, qui s’étend sur 2,971 km en douze virages, est quant à lui atypique car il est semi-permanent. Dès lors, il présente deux asphaltes différents, mais aussi quelques enjeux en termes de poussière, entre inactivité partielle d’une zone du circuit, et le sable poussé par le vent depuis le désert voisin jusque sur la piste.

« En huit saisons, nous pensions avoir rencontré toutes les conditions météo possibles dans le cadre du championnat, mais ce n’était finalement pas le cas », indique Mirko Pirracchio, manager de Michelin en Formule E. « Marrakech est un endroit particulier, avec des variations marquées en termes de température, et c’est ce qui complique la situation. Entre les 50°C au sol relevés lors de la première séance d’essais libres, les 15°C mesurés le lendemain matin, les 25°C au moment des qualifications et les 55°C observés au moment du départ de la course, il nous fallait vraiment des pneus extrêmement polyvalents. Mais les MICHELIN Pilot Sport EV que nous avons mis au point pour la série le sont totalement ! Si on considère les extrêmes, nous avions déjà roulé avec 5°C au sol ici même en janvier 2019, mais aussi avec 62°C piste la même année à Santiago du Chili. Aucun autre pneu de course n’est capable d’apporter des performances égales avec des écarts de température aussi importants. Pour des circuits comme Marrakech, où la piste change énormément entre le matin et l’après-midi, notre solution connectée, qui nous informe des pressions de chaque pneu à tout moment, a été un véritable atout. Les écuries ont pu adapter leur stratégie pneumatique selon les paramètres météo, ce qui va dans le sens de la performance, de la sécurité, et du spectacle en piste. Les MICHELIN Pilot Sport EV permettent aux pilotes de rouler en confiance, et de bénéficier de la meilleure efficience pour gérer les performances énergétiques de leur monoplace. »

Véritable concentré de technologies, le MICHELIN Pilot Sport EV est aussi le premier pneu connecté dans une compétition de niveau mondial. Son capteur, qui envoie en temps réel des informations sur les pressions aux bases de Michelin Motorsport, à la direction de course et à la FIA, est au service de la performance et du respect de la réglementation en vigueur. En dehors d’un contexte de sport automobile, cette technologie est également un élément de confort et de sécurité pour les automobilistes. Le pneu connecté fait en effet partie intégrante des projets ‘Smart Cities’ (villes intelligentes) sur lesquels travaillent aujourd’hui les plus grandes métropoles.

L’E-Prix 2022 de Marrakech, 10ème manche de la saison, a été remporté par Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing), devant Antonio Félix Da Costa (DS Automobiles Formula E Team Techeetah) et Mitch Evans (Jaguar TCS Racing).

Rendez-vous à New-York les 16 et 17 juillet prochains, pour la suite du Championnat du Monde ABB FIA Formula E.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*