EuroNASCAR à Valence : Nicolo Rocca ouvre la saison sur une bonne note

Rejoindre à la toute dernière minute l’équipe CAAL Racing, leader de la NASCAR Whelen Euro Series, s’est avéré être la bonne décision pour Nicolo Rocca. L’Italien a pris le départ de l’EuroNASCAR PRO Round 1 depuis la deuxième place et a pris la tête dès le début. Après 18 tours palpitants et deux avertissements, le jeune homme de 28 ans a filé vers la victoire avec une performance étonnante au volant de la Chevrolet Camaro #56 de CAAL Racing. Rocca a remporté la 34ème victoire de CAAL Racing lors de la 100e course EuroNASCAR PRO de l’équipe.

Pour son 84ème départ en EuroNASCAR PRO, Rocca a remporté sa cinquième victoire depuis qu’il a rejoint EuroNASCAR en 2013. Depuis, l’Italien a toujours été un acteur clé dans la bataille du championnat, mais il est toujours à la recherche de l’insaisissable première bague du championnat EuroNASCAR. Tout en commençant la saison sur une bonne note, le pilote du CAAL Racing cherchera certainement à écrire enfin son nom dans le Whelen Hall of Champions à Charlotte, en Caroline du Nord.

Au début de la course, Rocca a dépassé le détenteur de la pole Alexander Graff et a pris la tête. Malgré deux avertissement, Rocca a gardé son calme et a maîtrisé deux redémarrages avec toute son expérience et son rythme de course. L’Italien franchit la ligne d’arrivée avec 0 »602 d’avance sur Tobias Dauenhauer, qui a également dépassé Graff en début de course. Pour Rocca, il s’agit non seulement d’une nouvelle victoire, mais aussi du 32e top 5 de sa carrière en EuroNASCAR PRO.

« Je suis sans voix en ce moment », a déclaré un Rocca ému. « J’ai couru pour ça, j’ai couru pour être dans une bonne voiture. Je sais que je l’ai. Si vous me mettez dans une bonne voiture, je sais que je peux me battre pour la victoire et tout est parfait aujourd’hui ! Je suis si heureux d’être de retour avec les gars de CAAL, je suis sans voix. C’était incroyable ! »

Dauenhauer a pris un départ parfait depuis la deuxième ligne de la grille et a dépassé Graff pour la deuxième place. L’Allemand, qui a été finaliste à deux reprises en EuroNASCAR 2 ces dernières années, a fait des débuts presque parfaits en EuroNASCAR PRO – son père s’attendait déjà à le voir dans le top-5. Le pilote Hendriks Motorsport est monté sur le podium lors de sa toute première course en EuroNASCAR PRO et a ainsi entamé une saison prometteuse dans la meilleure division NASCAR d’Europe. Il a également remporté la course dans le Trophée Junior pour les pilotes âgés de 25 ans ou moins.

Graff a finalement terminé troisième grâce à un excellent parcours au volant de sa Ford Mustang #64 Speedhouse. Après avoir décroché sa première Pole Award en EuroNASCAR PRO, le Suédois a d’une part perdu deux places mais a d’autre part montré beaucoup de potentiel. « Le meilleur reste à venir », a déclaré Graff juste après la course, qui vise à remporter sa première victoire en EuroNASCAR PRO lors de la saison 2022 de la NWES.

Le triple champion Alon Day s’est hissé à la quatrième place après une folle remontée depuis la 16e position sur la grille. L’Israélien a devancé le Champion en titre d’EuroNASCAR 2, Martin Doubek, qui a non seulement fermé le top-5 mais a également remporté la course du Challenger Trophy pour les pilotes de bronze et d’argent en EuroNASCAR PRO. Frédéric Gabillon suit en sixième position devant Giorgio Maggi, le deuxième meilleur pilote du Junior Trophy derrière Dauenhauer.

Autre retour impressionnant, celui de Lucas Luhr : l’Allemand a été relégué à l’arrière du peloton dans les premiers tours mais a réussi à remonter jusqu’à la huitième place au volant de la Chevrolet Camaro #58 de Racingfuel Motorsport. Max Lanza, deuxième du Challenger Trophy, a également réalisé une fantastique remontée en partant de la 32ème place sur la grille pour terminer neuvième sous le drapeau à damier. Gustas Grinbergas, troisième du Trophée Junior, complète le top 10 tandis que Cosimo Barberini complète le podium du Trophée Challenger en 13ème position.

Le premier drapeau jaune a été déployé au quatrième tour lorsque Dario Caso est resté bloqué dans le bac à gravier au volant de sa Chevrolet Camaro #8 Racers Motorsport. La deuxième SafetyCar a été déclenchée au 10ème tour après que Bernardo Manfre, Riccardo Romagnoli et Nicolo Gabossi se soient accrochés dans le virage 1, les trois pilotes abandonnant sur le champ. Après cela, le contrôle de la course a décidé de redémarrer la course en file indienne.

D’autres incidents ont eu lieu au 13ème tour lorsque Marc Goossens et Fabrizio Armetta ont été contraints de garer leurs voitures hors piste tandis que Sebastiaan Bleekemolen, Vittorio Ghirelli et Gianmarco Ercoli, trois prétendants au championnat, ont eu des problèmes en début de course. Le trio s’est retrouvé de la 24ème à la 26ème place, bien qu’Ercoli ait réussi à signer le meilleur tour de la course et à s’emparer de la pole position pour le deuxième round d’EuroNASCAR PRO de dimanche.

Aliyyah Koloc, Claudio Capelli, Ian Eric Waden et Davide Dallara ont également rencontré des problèmes pendant la course, tandis que Romain Iannetta a dû abandonner le top 5 en fin de course après avoir rencontré des problèmes techniques avec sa voiture.

Alors que les pilotes d’EuroNASCAR PRO seront de retour en action dimanche, la saison d’EuroNASCAR 2 débutera samedi après-midi.

André Wiegold & Reza Maulana & Gian Luca Guiglia,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*