Dakar Quads : Les latinos dans les starting-blocks

Le Dakar 2022 accueillera au départ de Jeddah 21 pilotes de quads, pour une confrontation sur 12 étapes dans laquelle les Sud-Américains restent les favoris de la catégorie, à commencer par le tenant du titre argentin Manuel Andujar.

La concurrence aux prétendants latinos devrait être assurée par des pilotes de l’Europe de l’Est, comme le Polonais Kamil Wisniewski, 4ème en 2021, mais aussi par le clan français dont Alexandre Giroud se présente comme le plus sérieux candidat au podium.

La catégorie quads, c’est pour l’essentiel une affaire de latinos. Encore peu nombreux en débutant la séquence sud-américaine du Dakar, ils ont connu une progression numérique en cohérence avec la pratique répandue et intensive du quad en Argentine, au Chili, en Bolivie et au Pérou, jusqu’à atteindre un effectif record de 49 quads au départ de l’édition 2018. Et si la caravane du Dakar a changé de physionomie, l’emprise des ‘SudAms’ sur la catégorie n’a pas été remise en question, les deux titres disputés en Arabie Saoudite ayant été conquis par Ignacio Casale en 2020 puis par Manuel Andujar en 2021. Le Chilien est parti vers de nouveaux horizons au volant d’un camion, mais le tenant du titre argentin se positionne comme le grand favori à sa succession, après avoir remporté toutes les courses disputées cette année, dont le récent Rallye du Maroc. En janvier dernier, il était accompagné sur le podium d’un autre Chilien, Giovanni Enrico, et en 3ème position d’un compatriote, Pablo Copetti, qui roule désormais sous les couleurs des États-Unis. Les deux se présentent naturellement à Jeddah avec les ambitions les plus élevées.

Pour autant, le règne des Argentins et Chiliens a quelquefois été interrompu par des quadeurs venus des pays d’Europe de l’Est durant les 12 années d’existence officielle de la catégorie. Ils se présentent à nouveau comme des contradicteurs crédibles pour le titre, avec comme chef de file le Polonais Kamil Wisniewski qui a poursuivi sa progression et atteint la 4ème place en janvier dernier. Le Tchèque Tomas Kubiena le suivait immédiatement au classement général (5ème) et pourrait pourquoi pas se hisser sur le podium, tandis que le Lituanien Laisvydas Kancius, 7ème en 2021 pour sa première participation, a donné de nouveaux gages de compétitivité en se classant 4ème du Rallye d’Andalousie au printemps. Dans la bataille pour le trophée, l’école française sera représentée par Alexandre Giroud, qui reste sur deux abandons consécutifs mais avait remporté quatre étapes avant de quitter la course en 2021 ; ainsi que par Sébastien Souday, de retour après sa 6ème place obtenue en 2020. Les jeux sont ouverts.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*