Porsche Carrera Cup à Portimao : Un final en apothéose !

#19 Dorian BOCCOLACCI (FRA), Pro / R, Martinet by Alméras Manche 5 6 - 10 Octobre 2021 Circuit de Barcelone © Alexis Goure

Le rendez-vous de Portimão, qui verra la saison 2021 de la Porsche Carrera Cup France se conclure ce week-end, promet un spectacle de tous les instants, avec notamment une lutte au sommet entre Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras) et Marvin Klein (CLRT) pour le gain de la victoire absolue.

De véritables montagnes russes. Ainsi sont communément décrites les courbes tout en relief du circuit de Portimão, au Portugal, théâtre du dernier meeting ce week-end de la campagne 2021 de la Porsche Carrera Cup France. Mais cette ultime confrontation devrait aussi réserver un véritable tourbillon d’émotions pour les vingt-quatre pilotes engagés, avec son lot d’heureux et forcément de déçus, tant les écarts se sont aujourd’hui resserrés dans les différentes catégories. La lutte pour la victoire finale dans la Cup tricolore n’y fait pas exception : Dorian Boccolacci (Martinet by Alméras) et Marvin Klein (CLRT) sont aux coudes à coudes, avec cinq succès chacun et un avantage de cinq points seulement pour le premier, suite notamment à la prestation majuscule du second, ponctuée de deux victoires, lors du récent rendez-vous de Barcelone. Et si leurs équipiers respectifs, Alessandro Ghiretti (Martinet by Alméras) et Florian Latorre (CLRT) peuvent encore être mathématiquement titrés, ils pourraient aussi faire le jeu de leurs formations. Des arbitres du duel Boccolacci – Klein, il pourrait donc y en avoir plusieurs, avec également Jean-Baptiste Simmenauer (BWT Lechner Racing), Evan Spenle (MRT by CLRT), Gianmarco Quaresmini (Ombra Racing) ou encore Ugo Gazil (Pierre Martinet by Alméras).

L’issue est toute aussi incertaine en Pro-Am où Jérôme Boullery (YDEO by Racing Technology) a vu Nicolas Misslin (BWT Lechner Racing), le triple champion sortant, lui chiper les commandes du championnat pour la première fois de la saison lors de l’avant dernière manche de Barcelone et seules six unités séparent désormais les deux hommes. La faute à un premier zéro pointé de Boullery venu enrayer la machine à Monza, puis à un second en Catalogne, qui viennent entacher un bilan par ailleurs fort de cinq victoires depuis le début d’année, pendant que Misslin a fait preuve d’une plus grande régularité. Cette fois-ci dans le rôle d’empêcheur de tourner en rond, on retrouvera Christophe Lapierre, toujours en quête de ses premiers lauriers sous ses nouvelles couleurs Pierre Martinet by Alméras, à l’inverse de Raymond Narac (IMSA Performance), déjà vu sur la plus haute marche du podium à deux reprises cette année.

Le leadership de Maxence Maurice (IMSA Performance) est en revanche un peu plus solide en Am, même si son score vierge lors de la première course barcelonaise, pendant que Tugdual Rabreau (CLRT) assurait le doublé, a permis un resserrement des positions. Mais on peut aussi compter sur Franck Leherpeur (CLRT), Benoît Frétin (YDEO Compétition) et Sébastien Dussolliet (ABM), qui fut le premier à mettre fin à l’impressionnante série de six victoires consécutives de Maurice à Monza, pour venir pimenter les débats.

Premiers éléments de réponse dès samedi 23 octobre avec la séance de qualifications (13h15 – 13h45), suivie le même jour de la première course (18h20 – 18h50), tandis que la seconde est programmée le dimanche 24 de 11h45 à 12h15 et l’ensemble des débats sera évidemment diffusé en direct sur la page Facebook de la Porsche Carrera Cup France.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*