Rallye du Maroc Étape 4 Autos : Ils ont battu Nasser et Matthieu

Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel se sont fait prendre à leur propre mode d’emploi. Depuis, le début du Rallye du Maroc, le binôme opte pour un début de spéciale tout en douceur puis, met le paquet sur les 40/50 derniers kilomètres. Aujourd’hui, à la neutralisation, Nasser et Matthieu constatent avoir un retard de près de 5 minutes sur Yazeed Al-Rajhi et environ deux sur Kuba Przygonski. Il fallait se réveiller et rapidement… Ce que Nasser fit en dépassant Kuba mais pas suffisamment pour aller chercher Yazeed. Avec le recul, le duo ne souhaitait pas réellement ouvrir la piste de la dernière étape demain de façon à gérer leurs adversaires. C’est donc, finalement une bonne tactique qui tombe à pic.

Au terme de la spéciale, Yazeed Al Rajhi s’impose avec 1’39 d’avance sur Nasser Al Attiyah, Jakub Przygonski finit 3ème à 2’30.

Halpern et Eksgtrom précèdent Mathieu Serradori qui en profite pour tester de multiples choses sur son Buggy SRT.

En T3, Cristina Gutierrez (boîte de vitesses cassée) et Seth Quintero ont dû quitter la spéciale. La victoire revient au pilote Russe Pavel Lebedev (Moscow Rally Team).

En T4, sept SSV figurent entre les 12ème et 18ème places du classement mais c’est le Lituanien Rokas Baciuska (South Racing) qui remporte la spéciale.

Rokas Baciuska (South Racing) : « Je ne m’attendais pas à remporter une spéciale au Maroc. C’est la première fois que je vois des dunes. Je viens du Rallycross qui est très différent. C’est dingue en T4, c’est très serré pour monter sur le podium chaque jour. Mais nous avons réussi et je suis vraiment content. Le plan de demain sera d’attaquer encore comme aujourd’hui, si c’est possible ! »

Yazeed Al Rajhi (Toyota Overdrive), 1er du jour et 2ème du général provisoire à 11:21 : « Je suis content d’avoir remporté cette étape. Aucune crevaison, aucun problème. Quand tout se passe sans encombre technique, on est capable de remporter des spéciales. On a la vitesse et l’expérience, on a juste besoin d’un peu plus de chance. »

Mathieu Baumel (Toyota Gazoo Racing) : 2ème du jour à 01:39 et 1er du général provisoire : « Nous ne souhaitions pas ouvrir le dernier jour. Ce matin, nous sommes partis en attaquant moins. Nous avons fait une petite erreur de navigation qui a dû nous coûter une ou deux minutes. Au kilomètre 224, nous étions en mesure de faire le point sur les chronos et, Yazeed nous avait repris 5 minutes et Kuba 2 minutes. A partir de là, Nasser a décidé de remettre du rythme. Au final, c’est parfait pour demain. Le plan sera de revenir sur Yazeed qui partira juste devant nous. »

Jakub Przygonski (X-Raid Mini), 3ème à 02’30’ et 30ème au général provisoire : « Une bonne journée pour nous. Nous sommes remontés sur Nasser au milieu de la spéciale et avons roulé ensemble avec Yazeed ensuite. C’était un peu comme du motocross. Encore une étape difficile mais nous sommes contents de ce résultat. »

Classement de l’étape 4 (SS 367 KM) : 1. Yazeed Al Rajhi, les 367 km en 3h51’22 ; 2. Nasser Al Attiyah, +01’39 ; 3. Jakub Przygonski, +08’22 ; 4. Sebastián Halpern, +12’27 ; 5. Mattias Ekstrom, +13’58…

Classement général après étape 4 : 1. Nasser Al Attiyah, 14h14’20 ; 2. Yazeed Al Rajhi, +11’21 ; 3. Lucio Álvarez, +1h04’00 ; 4. Mattias Ekstrom, +1h11’15 ; 5. Ronan Chabot, +1hh11’26’…

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*