Sébastien Delaunay, référencé parmi les meilleurs navigateurs !

Il ne fait pas de bruit mais, il bosse ! Depuis qu’il use son fond de combinaison dans le baquet de droite, Sébastien Delaunay ne cesse de progresser. On dit aussi que, approché par Sébastien Loeb, il a décliné la proposition ayant d’autres velléités toujours en rallye-raid…

Sur l’Andalousie Rallye, Sébastien naviguait encore et toujours le néerlandais Erik Van Loon en habitant dans un Toyota Hilux Overdrive, le duo se classait 4ème, trébuchant au pied du podium en partant de la 18ème place à l’issue du prologue « que nous n’avons pas pris comme il le fallait, trop à la légère mais sans trop de retard sur nos prédécesseurs… » précise Séb.

Il fallait donc en quatre étapes mettre les bouchées doubles pour remonter dans la hiérarchie car, les duellistes n’étaient pas réellement à leur place. Et sur les pistes de l’Andalousie, l’audace devait être la priorité dans les dépassements.

« L’Andalousie fut une semaine qui s’est bien achevée ! Quatrième du général, avec Erik nous sommes satisfaits car, devant nous, de multiples vainqueurs du Dakar (Nasser Al-Attiyah/Matthieu Baumel et Carlos Sainz/Lucas Cruz) et Yazeed Al Rajhi, trois Toyota Hilux (aux quatre premières places)… le résultat est donc, positif. C’était un rallye intense, avec beaucoup d’attention pour les notes qui se succédaient inlassablement… Ça roulait vite et fort avec des changements de terrains, du montagneux aux plaines, traversées de champs d’oliviers… ça ne s’arrêtait jamais ! Les changements de rythme furent permanents ! J’ai apprécié ! »

La pratique de la tablette électronique est pour les navigateurs de pointe y compris pour Sébastien Delaunay rentré dans les usages : « c’est devenu très naturel. L’équité sportive est réelle, on se pose beaucoup moins de questions. A titre personnel, nous la remettre dix minutes avant le départ n’a jamais été une prise de tête, ni un handicap ! »

Chaque soir, sous la structure Overdrive de Jean-Marc Fortin, les échanges allaient bon train entre les navigateurs, Sébastien Delaunay et Matthieu Baumel y allaient de leurs anecdotes et de leurs vécus quotidiens… Une ambiance chaleureuse et familiale y régnait, on ne peut pas dire la même chose sous celle du X-Raid Racing !

D’autre part, Sébastien Delaunay naviguera Jean-Pascal Besson au Kazakhstan dans un SSV du Pinch Racing (du 7 au 13 juin).

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*