Dakar Étape 4 : Paroles de Pilotes…

Une 4ème étape sincèrement vibrante. Un beau match en auto entre Stéphane Peterhansel et Nasser Al-Attiyah. Une prise de pouvoir à la française pour Xavier de Soultrait sur Husqvarna. Des affrontements permanents en Prototypes Légers et des mastodontes en folie au milieu du sable et dans la pierrasse… Bref, un tiers du Dakar est couvert et toujours le même suspense !

Ross Branch : Le pilote du Botswana, 2ème de l’étape de Riyadh, semble avoir franchi un palier et pointe en 4ème position du classement général.
« Je me suis bien amusé. Ce matin j’ai raté un waypoint dès le début donc j’étais un peu frustré. Ensuite je voulais voir quelle vitesse je pouvais atteindre et connaître la vitesse de pointe de la moto. Yamaha a fait beaucoup de travail sur la moto et elle a une bonne vitesse, je ne tiens pas vraiment à rouler plus vite que cela. Il faut que je reste régulier sur le reste du rallye pour voir comment ça se termine. »

Joan Barreda : Le pilote espagnol remporte sa deuxième spéciale de l’année et pointe en deuxième position du classement général à 15 » de Xavier de Soultrait.
« Ça a été une autre bonne étape. Je suis parti de loin en raison de mon résultat d’hier, mais c’est comme ça, sur ce Dakar on se retrouve tout devant ou loin derrière. Mais il faut continuer comme ça. Pour le moment, j’ai utilisé trois pneus. Je crois que celui que j’avais aujourd’hui est usé alors que j’aurais dû le garder trois jours, ce n’est donc pas une très bonne nouvelle. Mais nous verrons ce que nous ferons dans les jours qui viennent. »

Nasser Al-Attiyah : Le triple vainqueur du Dakar a passé toute sa journée en tête et remporte une troisième spéciale cette année, mais ne reprendque 11’’ à Stéphane Peterhansel, toujours leader de la course avec 4 minutes d’avance.
« Ce n’était pas une étape facile. Nous avons fait une erreur qui nous a fait perdre une minute, mais tout le monde à dû en commettre, et nous avons vite retrouvé notre chemin. C’est difficile de faire des différences, mais aujourd’hui c’était bien d’avoir mon coéquipier Henk Lategan qui était juste derrière moi. C’est exactement ce dont j’ai besoin, un pilote rapide qui soit en mesure de m’aider. »

 

Ken Lategan : Surprenant 2ème de l’étape d’hier, le rookie sud-africain a tenu son rang sur l’étape de Riyadh où il signe le 3ème temps du jour.
« Ça s’est très bien passé sur la première partie, mais ensuite j’ai eu un problème avec un pneu. Je ne sais pas exactement ce qui s’est produit mais nous nous sommes arrêtés pour le changer. Ensuite, nous nous sommes un peu perdus dans les canyons, mais pour le reste, c’était plutôt une bonne journée. »

Stéphane Peterhansel : Le leader du classement général doit s’employer au maximum pour conserver son avantage dans son duel avec Nasser Al Attiyah.
« Ce n’est pas tellement de l’observation, c’est de l’attaque à outrance, et à la fin on finit dans les mêmes temps ! A part une petite erreur de nav à la fin, je n’ai pas l’impression de pouvoir attaquer beaucoup plus. Pour rester au contact, iI faut attaquer à bloc, et pour l’instant on ne commet pas trop d’erreurs donc ça se passe plutôt bien. Anciennement, 50 % des prétendants à la victoire sortaient de la course sur des erreurs de pilotage ou des problèmes techniques, mais il y a de moins en moins de déchet. Alors il faut s’accrocher. »

Dmitry Sotnikov : Le leader du classement général gagne encore du terrain en remportant une troisième étape. Il a maintenant 26 minutes d’avance sur Martin Macik, son premier poursuivant au général.
« Ce n’était pas si facile. Il y avait tout d’abord des dunes, puis des champs de pierres dans lesquels nous avons eu une crevaison. Dans la deuxième partie, ça a été assez nerveux car nous avons à nouveau crevé à deux reprises, mais nous n’avons pas pris beaucoup de plaisir. Il y a eu ensuite une portion plus facile et rapide et ensuite la navigation était compliquée mais notre copilote a fait du bon travail. Nous avons vu Viazovich qui était arrêté avant la première neutralisation, il avait certainement un problème avec le camion mais je ne crois pas que c’était une crevaison. »

Xavier de Soultrait : Cinquième à sept minutes de Joan Barreda, vainqueur de l’étape du jour, Xavier De Soultrait se hisse à la première place du classement général. Mais le Français ne devance l’Espagnol que de quinze petites secondes…
« C’est difficile de faire de gros écarts sur de telles étapes. Il faudrait attaquer comme fous furieux alors qu’on va déjà très vite. J’ai encore pris 175 km/h aujourd’hui ! Rouler plus vite, je peux le faire mais je n’en ai pas envie. Il faut aussi regarder le road-book… En tout cas je suis dans un rythme royal… »

 

Sébastien Loeb : Quatrième de l’étape entre Wadi Ad-Dawasir et Jeddah, Sébastien Loeb pointe désormais à la quatrième place du classement général. A 48 minutes du leader, le nonuple champion reste en embuscade.
« On n’a pas eu de problème aujourd’hui à part deux petits truc à une minute chacun. On a roulé bloc du début à la fin, on s’est fait plaisir. Il y a beaucoup de plateaux où on roule à fond et où il est difficile de faire la différence. »

 

Serguei Kariakin : Dauphin l’an dernier de Casey Currie, Serguei Kariakin a entamé prudemment son nouveau Dakar. Mais s’il n’a pas encore réussi à finir une étape dans le top cinq, le pilote russe affiche une régularité qui, après quatre étapes, lui permet de pointer en quatrième position au classement général à une vingtaine de minutes du leader.
« Cette étape était agréable. On s’est un peu perdu car la navigation était difficile, mais on s’est aussi bien amusé. Ce n’est que la quatrième étape. Le Dakar, on le sait, est une course très longue… »

 

Nicolas Cavigliasso : Deuxième de la quatrième étape, Nicolas Cavigliasso s’empare de la première place du classement général. L’Argentin devant le Français Alexandre Giroud de neuf petites secondes…
« Je suis content de ma journée. Je suis parti devant et j’ai réussi à y rester. Enfin pratiquement puisque je termine deuxième. C’était une bonne étape où je me suis amusé. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*