WTCR qualif 3 : Vernay décroche la Pole Position DHL le jour de son anniversaire

Jean-Karl Vernay a décroché la pole position DHL pour la Course 3 de la WTCR Race of Spain après avoir dominé la Q3 sur le MotorLand Aragon.

Le Français, qui fête son anniversaire, a été ravi de marquer cinq points qui s’ajoutent aux trois qu’il a obtenus en Q1, ce qui le place d’ores et déjà à la troisième place au championnat pilotes.

« Je suis super content, c’est un beau cadeau d’anniversaire pour moi », a déclaré le pilote de l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne, qui avait perdu une roue avant à la fin de la deuxième séance d’essais libres plus tôt dans la journée. « Merci à l’équipe. Nous avons eu un problème lors des essais libres 2, je n’étais donc pas sûr de pouvoir participer aux qualifications. Mais je me sentais détendu et je savais ce que j’avais à faire. »

Gilles Magnus a été le plus rapide des douze pilotes de la session de 10 minutes de Q2, décrochant son billet pour la Q3. Il a été rejoint par Santiago Urrutia, Nathanaël Berthon – qui a grimpé dans la hiérarchie pour se classer troisième après une amélioration dans les derniers instants -, Vernay et Thed Björk.

Parmi ceux qui ont manqué leur qualification pour la Q3, le candidat au titre WTCR, Yvan Muller, a signé le sixième chrono, devant Gabriele Tarquini, Néstor Girolami et Mikel Azcona, qui a encore amélioré son classement en fin de séance pour passer de la dixième à la neuvième place.

Cela signifie que son coéquipier Bence Boldizs, de l’équipe Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición, s’est classé 10ème, pour décrocher provisoirement la pole position DHL avec la grille inversée pour la course 2, comme il l’a fait lors de la WTCR Race of Hungary. Luca Engstler se classe 11ème et Norbert Michelisz – qui avait été le plus rapide en Q1 – a dû se contenter du 12ème rang, après avoir vu ses chronos éliminés en raison de violations des limites de piste.

Vernay a été le premier à s’élancer en Q3, le Français établissant un temps de référence de 2’06 »367. Urrutia venait ensuite, l’Uruguayen étant plus rapide dans le premier secteur, plus lent dans le deuxième, plus rapide dans le troisième – puis encore plus lent dans le quatrième avec un gros blocage de roues dans le dernier virage, ce qui lui a laissé 0 »785 de retard sur le temps de Vernay. « Une erreur stupide », a déclaré Urrutia. « Mais bon, j’ai réussi à atteindre la Q3, ce qui est important. »

Berthon était le suivant à partir, mais il a vu son effort stoppé net à la sortie des stands quand un arbre de transmission cassé l’a forcé à arrêter son Audi du Comtoyou DHL Team Audi Sport en bord de piste. Ce fut un coup dur pour le Français, qui s’est classé deuxième lors des deux séances d’essais libres, étant donné qu’un changement de moteur pour le week-end signifie qu’il prendra le départ de la course 1 en fond de grille.

Björk avait ensuite l’opportunité de jouer la pole. Le Suédois faisait un gros effort pour se placer en deuxième position derrière Vernay, avec un temps qui lui a laissé 0 »438 de retard sur l’Alfa Romeo.

Magnus était donc le dernier pilote à prendre la piste. Le Belge, qui a été le plus rapide lors des deux séances d’essais libres, n’a pas pu répéter sa performance au moment le plus crucial. Son temps était assez bon pour dépasser Björk pour la seconde place, mais il était 0 »233 plus lent que Vernay, dont la pole DHL était assurée.

La course 1 de la WTCR Race of Spain aura lieu dimanche matin à 9h15, heure locale.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*