Adieu Maroc, bonjour Andalousie…

Rumeur fondée, David Castera assure : « Oui, j’ai un plan ‘B’ pour transférer le Rallye du Maroc ! Nous partirons quatre jours en Andalousie du 6 au 10 octobre. Nous avons déjà trouvé de quoi faire plaisir aux concurrents avec des spéciales de plus de 300 km chacune. Quatre jours de compétition pour la discipline, cela me semble rassurant pour ce troisième anniversaire de l’organisation David Castera (ODC)… »

Censé être en vacances, David Castera est aux manettes et se bat pour offrir à ceux qui lui font entièrement confiance une épreuve digne du label rallye-raid en sourdine depuis le Rallye du Qatar. La loyauté de cet organisateur hors pair laisse présager deux manches mondiales (FIM et FIA) de qualité par la diversité des pistes qu’il a déniché dans la région. « Le Maroc ne peut rien nous assurer. Une ouverture de ses frontières est plausible le 10 septembre ! Le pays peut se refermer – ensuite – à tout moment. Je veux soutenir la discipline, apporter mon soutien à tous les concurrents, raison pour laquelle je mets tout en place en Andalousie… Il y a le feu dans tous les sens. La semaine prochaine je serais à même de donner plus d’infos sur la Ville du rassemblement et en fin de soirée un communiqué officiel livrera l’annonce de ce transfert ! »

Pas d’inquiétude pour le Dakar 2021
Quant au Dakar 2021, David Castera rassure sur le plus grand rallye-raid dans le monde en Arabie Saoudite : « L’épreuve étant organisée par le Gouvernement du pays, les autorités mettent tout en place pour un parfait déroulement avec bien évidemment des closes sanitaires. Je ne suis pas inquiet ! »

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*