DPPI: Grand Prix de Pau F2 1967

8 Graham Hill Team Lotus action during the 1967 F2 Grand Prix at Pau . Photo DPPI

29 ans séparent ces deux photos. Sur celle en noir et blanc, Graham Hill est déjà un champion établi en F1 mais aussi aux USA, avec une belle victoire de prestige aux 500 Miles d’Indianapolis 1966. Issu d’un milieu modeste, passionné d’aviron dont il porte sur son casque les couleurs de son club de l’époque, Graham va découvrir le sport automobile sur le tard, se payant la course en étant mécanicien la semaine. Remarqué par Colin Chapman, il intègrera le team Lotus, mais c’est pourtant avec BRM qu’il remportera son premier titre mondial en 1962. Il sera à nouveau titré en 1968, cette fois chez Lotus, avant d’ajouter en 1972 les 24 Heures du Mans à son palmarès, faisant de lui le seul pilote à détenir la « triple couronne » F1, Indianapolis et Le Mans.

Avec sa fine moustache, ses cheveux gominés et un solide sens de l’humour, Graham Hill était une pilote apprécié de ses pairs. Marchant sur les pas de son père décédé en 1975 dans un accident d’avion, Damon Hill découvre lui aussi tardivement la course automobile. Ses bons résultats en Formule 3000 vont le hisser en F1 avec rapidement une titularisation dans l’équipe la plus en vue du moment, Williams. Coéquipier d’Alain Prost puis d’Ayrton Senna, Damon a fort affaire avec ses prestigieux équipiers, mais l’accident mortel de Senna en 1994 le propulse brutalement dans la lumière. L’héritage est lourd à porter, mais pourtant le britannique va bientôt endosser le costume de challenger numéro 1 de Michael Schumacher et sa Benetton. Deux ans d’un rude combat seront nécessaires, mais en 1996 Damon et sa Williams à moteur Renault sont les plus forts, permettant à celui-ci de rejoindre son père au palmarès du Championnat du Monde de Formule 1.

DPPI,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*