Dakar/Philippe Boutron: « Mes trois semaines de vacances ! »

Il va enfin pouvoir souffler, oublier le temps de trois semaines son quotidien chargé en France. Dans l’Hexagone, Philippe Boutron est un homme pressé, qui partage son temps entre son travail dans la grande distribution et la présidence du club de football d’Orléans (Ligue 2).

Alors, pour décompresser, rien de mieux que de s’offrir des virées dans le désert. Philippe Boutron est un assidu du Dakar et un fidèle du Sodicars Racing puisqu’il a participé à la dernière édition africaine (en 2007) avant de se rendre à six reprises en Amérique Latine. Avec l’expérience, il sait que les aléas mécaniques peuvent mettre un terme à l’aventure jusque dans les derniers kilomètres.

En 2018, Philippe avait dû abandonner à seulement 30 km de l’arrivée en raison d’un problème mécanique. L’an dernier, malgré de nombreuses galères, des arrivées très tardives sur le bivouac et des nuits trop courtes, le pilote amateur est parvenu à rallier l’arrivée finale, à Lima au volant de son BV2 du Team Sodicars Racing. Un an plus tard, il est bien décidé à récidiver en Arabie Saoudite.

« Je suis très content à l’idée de participer à nouveau au Dakar. Nous allons découvrir un nouveau pays, de nouveaux terrains, d’autres cordons de dunes… Ça va être une belle aventure à vivre ! Nous ferons tout pour aller au bout. Lors de la dernière édition, nous avons une pléiade de problèmes mécaniques mais nous avons réussi à tenir jusqu’à l’arrivée. Pour moi, le Dakar, ce sont mes trois semaines de vacances, le seul moment dans l’année où je décompresse et je ne pense à rien d’autre. Avec Mayeul (Barbet, son copilote), nous avons hâte d’y être ! »

Philippe Boutron et Mayeul Barbet sont arrivés avec la bande Sodicars Racing. La jonction des hommes s’est faite à Istanboul, toute l’équipe – au grand complet – eut plaisir à se retrouver pour se souhaiter un très bon début d’année sportif en Arabie Saoudite.

Photo : Philippe Boutron et Mayeul Barbet © MFE

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*