Elles courent au Mans…

© DR

Ce 8 mars, Journée internationale des droits de la femme, l’Automobile Club de l’Ouest témoigne de sa volonté de rendre accessibles les sports mécaniques aux femmes. L’Endurance est un sport d’équipes, de relais, hommes – femmes. Aujourd’hui, et durant tout le week-end, le Circuit International de karting du Mans accueille ‘the Girls on track’, programme de détection de pilotes femmes lancé par la FIA et sa commission Women in Motorsport. 27 pilotes de 13 à 18 ans sont en lice.

 
Elles sont spectatrices, pilotes, mécaniciennes, ingénieures, techniciennes, commissaires, chefs de poste, médecins, starter, team manager, organisatrices, contrôleuses, salariées de l’ACO…Toutes sont surtout les actrices et l’énergie des sports mécaniques. Bien sûr, il a fallu quelques premières, quelques pionnières pour ouvrir la voie, comme en 1930 Odette Siko et Marguerite Mareuse, ou plus récemment Leena Gade, première femme ingénieur voiture à remporter les 24 Heures du Mans (avec Audi).

Aujourd’hui, les femmes sont bien présentes au Mans, elles y courent, pour les 24 Heures Motos, les 24 Heures du Mans, les 24 Heures Camions ou encore les 24 Heures Karting. Elles y occupent différents postes en piste ou en bord de piste, et l’Automobile Club de l’Ouest souhaite, en cette journée internationale des droits de la femme, réitérer sa volonté de faciliter le droit à l’égalité des chances.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Il ne s’agit en aucun cas d’obligation, ni même d’appliquer des quotas, mais plutôt d’élargir et de concrétiser le champ des possibles pour les femmes et les jeunes femmes. L’ACO ne veut plus seulement leur permettre le droit de rêver, mais plutôt le droit de faire, de pratiquer, de réaliser leurs envies, leur passion. L’endurance est un sport d’équipe. Au quotidien, à l’ACO, nous œuvrons en relais, hommes-femmes. Le passé et le présent de l’ACO et des 24 Heures du Mans témoignent de notre engagement en ce sens. »

En 2019, les 24 Heures Motos comme les 24 Heures du Mans accueilleront des équipages 100 % féminins (Kessel Racing et Girls Racing Team) Les grilles de départ des différentes épreuves organisées par l’ACO se composent de plus en plus au féminin, avec des concurrentes comme des encadrantes, des organisatrices. Récemment, l’Asian Le Mans Series a élu personne de l’année Michaela Dorcikova, team manager de l’équipe ARC Bratislava, titrée en LMP2 Am. La Women’s Cup, créée en 2016, rassemble motardes expérimentées et débutantes.

Ce week-end, le Circuit International de Karting du Mans accueille la finale européenne de ‘the Girls on Track’, programme de détection de jeunes pilotes femmes, entre 13 et 18 ans, lancé par la Commission Women in Motorsport, présidée par Michèle Mouton, vice championne du monde des rallyes et concurrente des 24 Heures du Mans 1975. 27 pilotes, issues de 9 pays, seront en lice pour décrocher 6 places pour bénéficier d’un programme de préparation au sport automobile.
 
Lara Bru,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*