WTCR Macao Qualifs2 : Paroles de Pilotes…

La conférence après les qualifs 2 de Macao

Rob Huff, Esteban Guerrieri, Norbert Michelisz et Thed Björk ont pris part à la conférence de presse après la deuxième qualification de la course WTCR de Macao.
Huff a décroché sa troisième pole position de la saison. Ce résultat marquait également la huitième pole à Macao pour Huff, qui vise une 10ème victoire sur ce circuit urbain de 6,12 km.

 

– Commençons par Rob Huff, un tour dramatique, une partie de votre voiture reste sur la piste mais vous étiez dans une forme sensationnelle. Comment était ce tour?
Rob Huff : « C’était plus dramatique à l’intérieur qu’à l’extérieur, je peux vous assurer! C’est la première fois que mon amie m’accompagne à Macao et je suis désolé de t’avoir provoqué une crise cardiaque, ma chérie ! Bravo à tout le monde ici. Pour moi, c’est la piste la plus difficile du monde, tous ceux qui sont assis ici et qui ont fait ce qu’il fallait résister à la pression du système de qualification sur un tour ici, c’est intense. Les temps au tour montrent que nous étions tous un peu en retrait de ce que nous pouvions potentiellement faire. J’ai juste réussi à survivre. Mon ingénieur m’a demandé si je voulais connaître les temps au tour comme les gens le faisaient et bien sûr j’ai dit oui. Je savais que le temps au tour qui était actuellement la pole était tout à fait réalisable, mais ensuite, les nerfs et la pression se font sentir et vous faites quelques erreurs. Vous prenez les choses un peu trop facilement dans un secteur et vous devez attaquer au max dans le secteur suivant. Nous avons frôlé le mur et à ce stade, cela aurait pu être terminé. Mais je suis vraiment ravi pour mon équipe Sébastien Loeb Racing, pour Volkswagen, c’est tout simplement génial. Venir ici pour terminer la saison en beauté après avoir gagné au Japon et avoir signé deux pole positions, c’est super. Peu importe ce qui se passe dans les courses, Macao est Macao, c’est une énorme loterie. Mais venir ici et avoir la vitesse que nous avons eue témoigne du dur travail de l’équipe, alors merci. »

– Au tour d’Esteban Guerrieri : ce n’était pas encore la pole position, mais vos performances sur l’ensemble de la saison font que vous avez la meilleure moyenne de qualification de tous les pilotes WTCR OSCARO, alors félicitations pour cela. Mais après avoir raté la pole, y a-t-il un élément de frustration peut-être ?
Esteban Guerreiri : « Ouais, le fait d’être encore assis à la droite de Rob mais félicitations à lui. C’est le roi de Macao et je dois progresser dans les prochaines années. Mais c’était très amusant. En fait, j’ai vraiment aimé piloter à fond aujourd’hui pour essayer de trouver la limite. Comme le disait Rob, parfois, vous êtes un peu mieux, parfois un peu moins avec quelques erreurs, c’est vraiment difficile de tout mettre ensemble. Au final, pour être honnête, je suis un peu déçu parce que je n’ai pas eu la pole position de toute la saison et je me réjouissait vraiment de celle-là, en fait aujourd’hui, parce que j’ai fêté un peu trop tôt dans la (première qualification). et bien sûr, je ne connaissais pas le temps de [Huff]. Mais je la voulais vraiment. C’est assez ironique d’avoir la meilleure moyenne de qualification, mais sans la pole. C’est un peu un constat doux-amer, mais au finale je suis heureux et demain ça va être un bon combat. »

– Venons-en à Norbert Michelisz. Aujourd’hui, le BRC Racing Team connaît des fortunes diverses. Vous êtes ici en troisième position, mais votre coéquipier Gabriele Tarquini, le leader du championnat, a laissé sa voiture dans les barrières. Avez-vous des informations sur ce qui lui est arrivé et pouvez-vous également nous parler de votre tour de qualification ?
Norbert Michelisz : « Pour être honnête, non. À un moment donné, je ne l’ai plus vu dans les rétros. Je savais que je devais attaquer parce que j’étais en dehors du top 12. Je savais que j’avais la voiture pour faire bien aujourd’hui mais je ne lui ai pas parlé de ce qui s’est passé. C’est peut-être une petite erreur, car vous savez ici, c’est tellement facile, comme cela m’est déjà arrivé. Vous faites une erreur à faible vitesse, et une petite chose peut vous envoyer dans les barrières. Dommage pour lui, c’est malheureux pour l’équipe, je suis vraiment désolé pour eux. Par contre, pour moi je pense que c’était le maximum. Nous avons eu un peu de mal depuis hier à avoir la voiture dans le bon tempo… Je ne suis pas vraiment confiant avec les pneus avant, j’ai un retour de sensation assez bizarre, je ne suis pas aussi confiant que les années précédentes, mais se classer troisième montre que nous sommes allés dans le bon sens, mais j’espère que quelque chose de plus viendra pour les courses de demain. Mais je voudrais vraiment féliciter Rob et Esteban. J’étais, l’an passé, comme Esteban en deuxième position et j’ai vraiment pensé, d’accord, cette fois, je peux avoir aller chercher la pole. Mais ce que fait Rob est juste incroyable. Je ne sais pas si tu peux donner des leçons, s’il te plaît, Rob! »

Rob Huff: « Tu n’es pas mon coéquipier ! »

Norbert Michelisz : « Quoi qu’il en soit, félicitations les gars. »

– Nous arrivons enfin à Thed Björk, champion du monde en titre du WTCC. Il y aura plus de reconnaissance pour votre exploit dimanche, mais pour l’heure, vous avez inscrit le plus grand nombre de pole positions DHL de la saison, six au total, alors félicitations. Pourriez-vous commenter cela, mais aussi un mot sur votre équipe pour ce qu’elle a fait pour réparer votre voiture à temps pour la deuxième qualification ?

Thed Björk : « C’était vraiment super. C’est tellement facile de faire une erreur ici à Macao, c’est un circuit tellement difficile, comme l’a dit Rob. L’équipe s’est battue très fort pour que je reprenne la piste après les premières qualifications, mais nous l’avons fait, nous avons réussi à prendre la piste, mais c’était vraiment difficile de sentir le grip. Je suis vraiment content qu’ils aient reconstruit la voiture. Je vais me battre car je suis 13e et Gabriele est 14e, nous nous battrons bien jusqu’à dimanche. Ça fait du bien de s’asseoir ici. L’année prochaine, j’aimerais lancer un défi à Rob. Ce qu’il fait ici est fantastique et j’aimerais profiter de ce moment et garder cette image pour mes objectifs futurs. »

Esteban Guerreiri : « Puis-je avoir certaines de vos pole-positions s’il vous plaît ? »

Thed Björk : « Tu as la meilleure moyenne en qualifications, Esteban, mais c’est vrai que c’est toujours agréable d’avoir la pole. »

Esteban Guerreiri : « J’échangerais la moyenne contre les pôles ! »

Thed Björk : « Bien sûr, je suis confirmé pour l’année prochaine. Nous avons une nouvelle voiture pour l’année prochaine, Lynk & Co, une marque chinoise. Je suis vraiment heureux et nous allons venir ici pour nous battre pour une marque chinoise, alors je suis vraiment heureux avec cela. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*