NWES à Zolder: La première course de Jean-François Dumoulin

Jean-François Dumoulin se lance...

Après avoir accueilli Frédéric Gabillon au Grand Prix de Trois-Rivières en août, le Canadien, pilote/propriétaire, mais également ambassadeur de Spectra Premium, Jean-François Dumoulin a choisi de traverser l’Atlantique pour faire ses débuts en Euro NASCAR sur le célèbre circuit de Zolder en Belgique.

 

Dumoulin pilotera la Toyota Camry n°04 aux couleurs de Spectra Premium engagée par l’écurie RDV Compétition. Il permettra ainsi à Spectra Premium de promouvoir ses radiateurs haute performance sur le marché européen.

« Faire ma première course en NASCAR Whelen Euro est passionnant. Je souhaite réaliser de belles performances, apprendre la piste et me faire plaisir au volant de la voiture, » confie Dumoulin, dont les débuts en Euro NASCAR coïncident avec la finale du championnat européen NASCAR « Évidemment, je ne veux pas interférer dans la lutte pour le titre, mais je veux prendre un maximum de plaisir. Le niveau est aussi élevé que chez nous en Amérique du Nord. L’objectif est de faire de belles performances et une belle prestation pour Spectra Premium. »

Au sein de l’écurie RDV Compétition, Dumoulin sera engagé dans les 2 divisions ÉLITE 1 et ÉLITE 2. Il sera ainsi le coéquipier de Frédéric Gabillon sur la #3 et de Bobby Labonte sur la #18.

« J’étais très heureux d’avoir Fred à mes côtés lors du Grand Prix de Trois-Rivières et de rencontrer Franck, le propriétaire de l’écurie RDV Compétition. Faire partie de la même équipe que Fred Gabillon et Bobby Labonte est un honneur pour moi. Franck a été d’une grande aide pour monter ce programme et il sait que je ferai tout mon possible en piste, » ajoute Dumoulin.

Zolder ne sera pas la première course en dehors de l’Amérique du Nord pour Dumoulin qui dispose d’une grande expérience aussi bien en voitures de tourisme qu’en Endurance. Le pilote de 42 ans, natif de Trois-Rivières a ainsi remporté par deux fois les 24 Heures de Daytona, en 2004 et 2007, dans deux catégories différentes. Il est également un des piliers de la série NASCAR Canadienne depuis 2007, année de la création du championnat.

« J’ai couru à Monza (Autodromo Nazionale di Monza) par le passé, mais aussi en Angleterre et en Espagne. En revanche, je ne suis jamais allé en Belgique ou en France. Je suis donc impatient de visiter l’atelier du team, les bureaux de l’Euro NASCAR et bien sûr de découvrir la piste, » poursuit Jean-François. « Zolder est un endroit particulier pour moi comme pour de nombreux Québécois, nous sommes de grands fans de Gilles Villeneuve. »

Dumoulin arrive à Zolder après une belle saison 2018. Son frère et copropriétaire de l’écurie, Louis-Philippe, vient en effet de remporter le championnat NASCAR Canada pour la seconde fois après son titre 2014, mais c’est une première pour le team familial.

« Nous avons connu une bonne saison, notamment sur circuits routiers, mais quelques soucis sur les ovales et nous travaillons pour régler ces problèmes pour la saison prochaine, » déclare Jean-François, qui termine la saison avec trois top 5 et cinq top 10 en dix courses « Mon frère, L.P. a remporté le championnat. Il a fait un travail incroyable en tant que pilotes mais également avec moi comme propriétaire. C’est un travail d’équipe avec toutes les personnes impliquées. Nous sommes heureux de ce premier titre au sein de la Dumoulin Compétition. »

La campagne Européenne de Jean-François Dumoulin débutera par une visite du quartier général des NASCAR Whelen Euro Series à Blois, puis des ateliers de la RDV Compétition à Chartres en ce début de semaine. L’équipe prendra ensuite la route de Zolder où Dumoulin prendra part jeudi à la traditionnelle parade dans le centre-ville de la cité belge. Le natif de Trois-Rivières fera ses premiers essais officiels vendredi avant de disputer les deux courses de samedi puis celles de Dimanche. Chacune de ces courses se disputera sur seize tours.

“Je pense qu’avec tout ce temps en piste la série européenne peut être comparée à la nôtre. Je devrais être capable de monter en puissance tout au long du week-end. L’important sera de bien cerner le comportement de la voiture et d’évaluer les différences avec celle que je pilote habituellement. J’espère me sentir à l’aise très rapidement,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*