TGO : Paris Moscou Pékin pas pour cette fois-ci

Gerard Mognier © DR

L’équipage provençal Gérard Mognier et Pierre Roubin avait tout mis en oeuvre pour participer à une course qui lui tenait à coeur, le SILK WAY, un rallye-raid entre les deux grandes nations que sont la Russie et la Chine. Mais pour des raisons techniques (pont aérien impossible), l’organisation de la course, peu de jours après sa conférence de presse, a annoncé que le parcours était diminué de moitié (une semaine de course au lieu des deux semaines initiales), la Chine passant à la trappe.

 

Un changement qui a des conséquences car elle n’offre plus les mêmes perspectives. « Je suis déçu car je me faisais une joie de participer au moins une fois à cette course. Notre buggy est plus adapté pour faire des rallyes longs que courts. Nous ne pouvons pas prétendre à faire des pointes de vitesse comme les 5 premiers du classement mais notre régularité paie toujours à l’arrivée. En accord avec mon copilote, nous préférons faire le choix de nous retirer de cette course pour envisager
un challenge plus excitant et qui correspondra plus à nos attentes, » explique Gérald Mognier.

Africa Race, Dakar péruvien, il y aura le choix. A la rentrée de septembre, le Buggy orange devrait connaître sa prochaine destination, mais à n’en pas douter ce sera pour une longue route.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires et les tiendrons informés de prochain rendez-vous de TGO Rallye-Raid.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*