F. Alonso : « Le Mans une fois par an, c’est trop peu ! »

Fernando Alonso © ACO

C’est devant les écrans, avec son équipe, que Fernando Alonso va vivre la fin d’une course où il aura allumé la nuit et fortement contribué au leadership de la Toyota #8. 

Il vient de finir son dernier relais. Après avoir aidé son équipier Kazuki Nakajima à s’installer dans l’habitacle, il enlève son casque et sa cagoule.

« Une fois par an, c’est trop peu, il faudrait vivre ça toutes les trois semaines », plaisante Fernando Alonso. Au cours de la nuit, il a gagné ses galons de pilote des 24 Heures en étant capable de tomber les temps et de combler l’écart de plus d’une minute qui séparait alors sa Toyota de la voiture sœur de José Mar

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*