Tristan Gommendy: Un défi français aux 500 Miles d’Indianapolis​

© DR

– L’équipe française Calmels Sport participera à la 102ème édition des 500 Miles d’Indianapolis le 27 mai 2018, sous l’impulsion de Didier Calmels.

– Tristan Gommendy sera au volant de la monoplace bleu-blanc-rouge engagée par Calmels Sport.

– Le projet reçoit le soutien du groupe Vivendi et bénéficiera d’une diffusion médiatique exceptionnelle.

 

Grand entrepreneur du sport automobile français avec la création des écuries Larousse-Calmels en F1 et Signatech-Alpine en Endurance, Didier Calmels franchit une nouvelle étape avec un projet inédit.

Inspiré par Graham Hill, seul détenteur de la Triple couronne qui sacre le vainqueur du Grand Prix de Monaco de Formule 1, des 24 Heures du Mans et des 500 Miles d’Indianapolis, Didier Calmels va devenir le premier Français à engager une équipe sur « les trois plus grandes courses du monde. »

La saison dernière, les 500 Miles d’Indianapolis ont réuni 400 000 spectateurs autour de l’anneau centenaire de 4,0 kilomètres. 200 millions de foyers ont suivi la victoire de l’ancien pilote de F1 Takuma Sato en direct dans 42 pays, dont la France avec les chaines du Groupe Canal+.

Pilote talentueux, éclectique et doté d’une immense expérience, Tristan Gommendy a déjà entamé sa campagne de préparation. Vainqueur du Grand Prix de Macao en F3, passé par le GP2 Series, le Francilien a auparavant disputé une saison aux États-Unis en Champ Car avant de décrocher un podium aux 24 Heures du Mans en juin dernier.

« Si nous allons à Indianapolis, c’est avec l’ambition de gagner dans les trois années à venir. »
Le projet a d’ores et déjà reçu le soutien du groupe Vivendi. Les chaines du Groupe Canal+, Infosport+ et C8 suivront l’ambitieuse aventure sur leurs antennes et un documentaire de 52 minutes relatant la genèse de l’écurie sera diffusé une semaine avant la course. Du 12 au 27 mai, avec les premiers essais réservés aux débutants et le Grand Prix d’Indianapolis – premier engagement officiel de Calmels Sport en Championnat IndyCar – et jusqu’aux 500 Miles d’Indianapolis en direct, l’équipe bénéficiera d’une couverture médiatique unique. En addition à ces dizaines d’heures de retransmission, Dailymotion suivra également l’aventure.

Tristan Gommendy pilotera la Dallara-Honda #77 préparée par Schmidt Peterson Motorsports, qui compte six victoires en IndyCar, dont une en 2017, et deux pole positions aux 500 Miles d’Indianapolis.

Une équipe marketing française a été constituée autour de Calmels Sport, dirigée par Emmanuel Lupé qui travaillait déjà avec Didier Calmels en F1, aux côtés de Gautier Calmels.

Didier Calmels : « Je me sers de l’expérience que j’ai acquise dans le monde des affaires et du sport automobile pour vivre pleinement ma passion. L’objectif a toujours été de proposer des idées novatrices dans notre sport. Ce fut le cas en F1 avec le projet original de Larousse-Calmels, l’engagement de Lucas Ordoñez aux 24 Heures du Mans après un concours sur PlayStation ou la renaissance d’Alpine sur les circuits avec Signatech… Aujourd’hui, nous lançons une équipe française dans ce qu’il se fait de mieux dans le sport américain. Si nous allons à Indianapolis, c’est avec l’ambition de gagner dans les trois années à venir. »

Tristan Gommendy : « Participer aux 500 Miles d’Indianapolis est un rêve. Ce fut un objectif dans ma carrière lorsque je courais en Champ Car avant la réunification avec l’IndyCar. Même si j’ai grandi au volant de monoplaces, tout est complètement nouveau lorsque l’on arrive à Indy. Le circuit et cette course réclament beaucoup de respect. Évoluer à 370 km/h avec quatre virages à 90° est loin de la culture européenne des sports mécaniques. Je sais que je vais devoir énormément travailler pour être prêt en mai 2018. Les premières étapes se sont bien passées, mais il reste encore beaucoup à faire. Tout me confirme que ce projet est extraordinaire. Aux États-Unis, tout est possible… À condition de gagner sa place. À nous d’écrire une belle histoire française dans l’Indiana ! »

Sam Schmidt, copropriétaire de Schmidt Peterson Motorsports : « Ric Peterson et moi-même sommes ravis d’annoncer ce partenariat avec Didier Calmels. Nous n’avons pas autant d’expérience que Didier dans les différentes formules où Didier a pu déjà évoluer, mais nous avons des retombées similaires dans le monde des affaires. Nous sommes prêts à apprendre beaucoup de choses de Didier en ce qui concerne le monde de la course en général et ses approches novatrices qui ont abouti à un grand succès dans les formules européennes. En outre, SPM a déjà montré des résultats avec des pilotes français tels que Simon Pagenaud et Tristan Vautier, alors nous attendons avec impatience de voir le talentueux et expérimenté Tristan Gommendy rejoindre notre équipe pour 2018. Il a un parcours similaire à Simon, donc nous avons des attentes très élevées. »

Mark Miles, Président de l’IndyCar Series : « Le projet Calmels Sport nous enthousiasme. Il s’appuie sur une réflexion que nous partageons. Notre attractivité repose sur la valeur économique de notre compétition et Didier Calmels l’a bien compris en s’entourant de grands groupes français pour atteindre ses objectifs. Nous leur souhaitons la bienvenue et nous nous appuierons sur ce projet pour booster la promotion de l’IndyCar en France. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*