Panoz veut électriser les 24 Heures du Mans !

La Panoz Green4U

En marge des 24 Heures du Mans, l’entrepreneur américain Don Panoz a présenté un projet de voiture électrique destiné à occuper le 56ème garage l’année prochaine. 

Depuis 2012, l’ACO se réserve le droit d’inviter une voiture ne répondant à aucun des quatre règlements techniques des 24 Heures du Mans (LMP1, LMP2, LMGTE Pro, LMGTE Am).

Les candidats ont une condition à respecter pour espérer intégrer le fameux stand, baptisé 56ème garage : présenter un projet expérimental et innovant. Après le spider aérodynamique Deltawing en 2012, l’étrange coupé à moteur hybride Nissan Zeod en 2014, puis le prototype Morgan spécialement équipé pour accueillir le pilote quadri-amputé Frédéric Sausset en 2016, c’est à Panoz de présenter son projet pour 2018.

Entièrement propulsée par de l’énergie électrique, la Green4U Panoz Racing GT-EV devrait afficher des performances similaires aux moteurs thermiques engagés dans les courses d’endurance. Gageons aussi que son design particulier ne laissera personne indifférent…

S’il est rare d’en croiser sur nos routes, les Panoz américaines restent très populaires au Mans. Le public n’a pas oublié l’incroyable bruit de la Batmobile engagée à la fin des années 1990. En 1998, le constructeur s’était par ailleurs fait remarquer en présentant le premier prototype hybride de l’histoire de l’épreuve. L’expérience avait hélas tourné court, les batteries électriques de l’époque étant trop lourdes pour que cet engin pionnier puisse se qualifier.

Le service des sports de l’Automobile Club de l’Ouest analysera cette candidature dans les prochains mois pour lui donner, ou non, son aval.

Julien Hergault,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*