FE Argentine: Pechito Lopez courra dans son jardin

Pechito Lopez © DR

L’ePrix argentin est à ce jour le seul circuit du championnat FIA de Formule E de la FIA à être sur le calendrier depuis la saison inaugurale. 

Le 18 février prochain, à Buenos Aires, aura lieu le troisième ePrix de la saison 2016-2017. Depuis leur dernière rencontre lors de la Visa Vegas eRace en janvier (CES2017) les pilotes de Formule E ne se sont pas de nouveau affrontés.

 

Le circuit de Buenos Aires, en Argentine, a toujours su produire de belles actions et des dépassements en abondance, notamment en ayant été la course la plus difficile lors de la saison inaugurale. Lors de la première saison, le Portugais Antonio Felix da Costa (Andretti) gagna la course. Mais l’année suivante, le suisse Sébastien Buemi (Renault e.dams) faillit triompher de ses adversaires mais fut battu in extremis par Sam Bird (DS Virgin Racing).

Cette année, les Argentins acclameront leur héros national Jose Maria Pechito Lopez, champion du monde WTCC (World Touring Car Championship) et pilote chez DS Virgin Race. Né à Rio Tercero, Lopez espère que le soutien de ses compatriotes lui permettra de triompher.

« Le meilleur sentiment que l’on peut avoir c’est de savoir que l’on va concourir à domicile, là où beaucoup de gens savent que je serai présent, comme par exemple ma famille ou encore les fans argentins. C’est vraiment spécial car je suis extrêmement chanceux de pouvoir courir de nouveau à domicile après l’avoir fait en WTCC. Ce sera un week-end chargé mais je suis prêt pour ça » a déclaré Jose Maria Lopez.

« Je suis encore débutant dans le monde de la Formule E et c’est un grand défi pour moi. Je devrai donc trouver le bon équilibre entre faire mon travail et aussi profiter de piloter à domicile. »

« Malheureusement pour moi, c’est la seule course du calendrier de Formule E qui n’a pas changé en trois ans. Je vais donc me retrouver sur un circuit que je ne connais pas contrairement aux autres pilotes. Tout va se dérouler sur une seule journée : découverte de la piste et pilotage. Ça sera difficile mais mon objectif est de bien conduire, d’essayer de terminer et de me donner à 100%. »

« La Formule E est une série de courses très différentes de ce que j’ai l’habitude de faire. La voiture est lourde à l’arrière en raison de la batterie, vous devez gérer votre consommation d’énergie pendant la course et nous ne courons que sur des circuits de rue. Il faut du temps pour s’adapter à tout cela, mais je vais aussi vite que je le peux. »

Mexico recevra la quatrième épreuve le 1er avril prochain. La France, quant à elle, accueillera la sixième course de la saison 2016-2017 de Formule E à Paris le 20 mai.

Classement des pilotes 2017 – TOP 6 après le ePrix de Marrakech
Sebastien Buemi, Renault e.dams – 50 points,
Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport – 28 pts,
Nico Prost, Renault e.dams – 24 pts,
Felix Rosenqvist, Mahindra Racing – 19 pts,
Sam Bird, DS Virgin Racing – 18 pts,
Nick Heidfeld, Mahindra Racing – 17 pts…

Classement des écuries 2017 – Après le ePrix de Marrakech
Renault e.dams – 74 points,
ABT Schaeffler Audi Sport – 36 pts,
Mahindra Racing – 36 pts,
DS Virgin Racing – 19 pts,
Andretti Formula E – 18 pts,
NEXTEV NIO – 13 pts,
Faraday Future Dragon Racing – 7 pts,
TECHEETAH – 4 pts,
Venturi Formula E – 3 pts,
Panasonic Jaguar Racing – 0 pt.

Robert Morel & Pierre Gatey,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*