Roses des Sables: Descente, briefing et… Maroc !

© DR

Partis de Biarritz mercredi, les équipages ont progressivement rallié Algéciras ce jeudi, terme de leur traversée de l’Espagne et port d’embarquement vers Tanger. Les Roses ont assisté à leur premier briefing donné par le directeur de course Jean-Jacques Rey. Demain, il faudra se lever tôt. Passage du détroit de Gibraltar prévu à cinq heures du matin…

 

De l’autre côté du Détroit, il est là, presque visible. Elles sont venues pour lui, ses paysages, ses couleurs, ses habitants, et bien sûr ses pistes et son sable qui repousseront un peu plus leurs limites. Le Maroc les attend. L’approcher, c’est sentir monter en soi l’irrépressible envie de plonger dans le cœur de l’aventure. Pour arriver sur les bords de la Méditerranée, les Roses, parties mercredi midi depuis le village départ, ont effectué une longue plongée à travers l’Espagne. Une route lancée en fanfare, par un défilé dans les rues de Biarritz.

Nouveauté de cette 16ème édition, sitôt la ligne de départ franchie, les équipages se sont en effet offerts une traversée de la ville. « On avait l’impression d’être les stars locales, sourient Laura et Caroline (#192), duo qui a bouclé le son coffre la veille à minuit, suite à un problème mécanique résolu au dernier moment. Les piétons nous faisaient coucou. On se sentait pousser des ailes ! » La suite fut… humide ! Une pluie persistante qui n’a pas empêché de jolies découvertes. « Vers Cadix, après un détour imprévu, on s’est retrouvées dans des marais salants. C’était très surprenant », racontent Laetitia et Charlène (#143). D’autres ont été surprises par d’immenses champs… de panneaux solaires. Elles se sont arrêtées aux abords de Séville, Caceres… Certaines ont même choisi de passer la soirée et la nuit à Madrid, option séduisante mais synonyme d’un lever matinal.

« Une semaine somptueuse mais chargée ! »
A Algésiras ce matin, le soleil a longtemps joué avec les nuages. Sans doute se réservait-il pour le briefing… Aux alentours de 16h, un bleu ciel irradiait la ‘Casa Bernardo’, point de ralliement des Roses à Algésiras, où après avoir pointé, elles ont récupéré le premier road-book de l’aventure, celui de l’étape de liaison de demain vers Errachidia. Jean-Jacques Rey a ensuite pris le micro pour le briefing inaugural de l’aventure. Celui qui nous fait mesurer d’un peu plus près le programme à venir. La piste, la compétition, l’orientation, le défi, mais aussi la rencontre avec les enfants du désert, prévue samedi.

« Vous allez avoir une semaine somptueuse, mais chargée, a lancé le directeur de course. Ce rallye-raid sera sportif ! » A les voir piaffer d’impatience, on jurerait qu’elles n’attendent que ça. Le réveil à 3h30 pour un rendez-vous prévu à 4h pour la traversée ? Une broutille. Demain, c’est le Maroc.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*