Dakar : Isidre Esteve réfléchit à l’avenir

Isidre Esteve Pujol est rentré en Espagne avec tous les membres du Repsol Rally Team après une intense 44ème édition du Dakar. A chaud, il tire un bilan sur sa participation accompagné dans sa tâche par Txema Villalobos. Le pilote paraplégique est toujours enthousiaste quand il termine un rallye-raid.

Côté technique, Isidre ajoute : « Nous avons pu constater une grande différence entre les voitures qui avaient de grandes roues par rapport aux petites que nous possédions. Nous rentrons en sachant ce que nous devons faire pour améliorer la voiture et rester compétitifs pour faire partie du groupe de tête. »

Avec son vaillant navigateur, Txema, ils terminent 5ème en T1 et 27ème au général : « Nous sommes satisfaits de ce Dakar. Finir est toujours positif, et davantage encore après avoir accompli toutes les étapes et franchi tous les way-points. C’est une édition que nous avons vécue de manière un peu étrange la première semaine, nous n’avons pas compris les ordres de départ selon le classement que nous obtenions la veille. Cela nous a un peu pénalisés, mais je remercie ASO et la FIA, d’avoir modifié cette partie du règlement pour la seconde semaine… » a commenté Esteve.

« Au final, nous pouvons être heureux. Ce Dakar était très rapide, un véritable sprint tous les jours. Ce qui a provoqué une grande différence entre les voitures (T1+) et les T1, dont nous faisons partie. Nous obtenons le résultat que nous méritons et nous avons quitté ce Dakar en sachant ce que nous devions faire. »

Quant à son Toyota Hilux acquis à Overdrive, Isidre le louange : « La Toyota Hilux a fonctionné à merveille, l’aide technique des mécaniciens Overdrive nous ont permis à comprendre davantage la voiture. Nous avons beaucoup de chance de bénéficier d’une merveilleuse équipe humaine autour de nous. Une fois de plus, Txema a fait un travail sensationnel sur ce Dakar. David, Carles, Albert, les mécaniciens, ont travaillé tous les jours pour nous préparer le Hilux avec les meilleurs réglages possibles et nous en sommes très satisfait… »

Le calendrier FIA préconise une manche en Andalousie, Esteve Pujol envisage de s’y aligner : « Je pense qu’il y a beaucoup de nouveautés qui se présente cette année dont la création d’un Championnat du Monde. Nous allons analyser les faisabilités dans les mois à venir. Le nouveau championnat, les nouvelles courses au nombre de cinq, comme le Rallye d’Andalousie, qui se déroulera comme chaque année en Espagne, vont nous demander de la réflexion et une analyse si, nous pouvons accéder à la classe T1+ l’année prochaine… Beaucoup de choses à envisager et à décider dans les prochains jours3, a-t-il conclu.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*